La glorieuse bataille de Yarmouk

Publié le Mis à jour le

La glorieuse  bataille de Yarmouk
La glorieuse bataille de Yarmouk 
La vallée du Yarmouk e entre la Jordanie et la Syrie, En 634, Abû `Ubayda s'est dirigé vers la Syrie à la tête d'une armée de renforts faites de volontaires récemment arrivés à Médine. Cette armée d'invasion qui allait bientôt compter 24 000 hommes, était formée de tribus bédouines choisissant leur chef. Elle était formée de quatre corps d'armée. Abu `Ubayda commandait l'un d'eux. L'empereur de Byzance, faute de finances n'avait pas pu verser les subsides habituels aux tribus arabes chargées de protéger ses frontières. L'entrée en Syrie des troupes musulmanes a été facilitée. Les populations syriennes sont restées spectatrices de l'invasion musulmane. Abû Bakr avait assigné une province à chacun de ses généraux : Abu `Ubayda avait reçu la province d'Homs (Hims). Yazid ben Abî Sufyan reçut Damas. `Amru ben al-`Âs la Palestine (Filistin). La Jordanie (Urdun) revenait à Churahbil ben Hasana. Se voyant devant une armée de 150 à 200 000 hommes les quatre généraux écrivirent à Abû Bakr qui demanda à Khâlid ibn al-Walîd de venir à leur aide. Kâlid pris la tête des opérations et massa les troupes musulmanes sur les rives de la rivière Yarmuk.
La vallée du Yarmouk e entre la Jordanie et la Syrie, En 634, Abû `Ubayda s’est dirigé vers la Syrie à la tête d’une armée de renforts faites de volontaires récemment arrivés à Médine. Cette armée d’invasion qui allait bientôt compter 24 000 hommes, était formée de tribus bédouines choisissant leur chef. Elle était formée de quatre corps d’armée. Abu `Ubayda commandait l’un d’eux. L’empereur de Byzance, faute de finances n’avait pas pu verser les subsides habituels aux tribus arabes chargées de protéger ses frontières. L’entrée en Syrie des troupes musulmanes a été facilitée. Les populations syriennes sont restées spectatrices de l’invasion musulmane.
Abû Bakr avait assigné une province à chacun de ses généraux : Abu `Ubayda avait reçu la province d’Homs (Hims). Yazid ben Abî Sufyan reçut Damas. `Amru ben al-`Âs la Palestine (Filistin). La Jordanie (Urdun) revenait à Churahbil ben Hasana. Se voyant devant une armée de 150 à 200 000 hommes les quatre généraux écrivirent à Abû Bakr qui demanda à Khâlid ibn al-Walîd de venir à leur aide. Kâlid pris la tête des opérations et massa les troupes musulmanes sur les rives de la rivière Yarmuk. 

yarmouk le site

À travers ses ravins se trouve le champ de bataille de la célèbre bataille de Yarmouk contre les forces Romaines Byzantine, cette photo a été prise à quelques km, depuis l’actuelle Jordanie.
À travers ses ravins se trouve le champ de bataille de la célèbre bataille de Yarmouk contre les forces Romaines Byzantine, cette photo a été prise à quelques km, depuis l’actuelle Jordanie.
La plaine du Yarmouk nord-jordanie
La plaine du Yarmouk nord-jordanie
Ansar et Muhajirun défendant le camps musulmans en rouge est représenté Hind (qu'Allah sois satisfait d'elle) lors de la batalle de Yarmouk
Ansar et Muhajirun défendant le camp musulman, en rouge est représenté Hind (qu’Allah sois satisfait d’elle) lors de la bataille de Yarmouk 
Les mouvement arabes et byzantins juste avant Yarmouk
Les mouvement arabes et byzantins juste avant Yarmouk
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s