Armures et protections arabes

Publié le Mis à jour le

Cavalier Arabe omeyyade d'al-andalus, en armure lamellaire cuirassé et cote de maille et bouclier rond
Cavalier Arabe lors des croisades , en armure lamellaire cuirassé et cote de maille et bouclier rond

Les armées arabes du Moyen Âge privilégiaient la rapidité, l’agilité et la discrétion (rois de l’embuscade, ils préféraient par exemple monter des juments, qui hennissent bien moins que les étalons, voire des hongres) à la force brute.

Tout leur équipement était donc tourné vers la légèreté.

Le bouclier est ainsi souvent rond et bombé, fait d’osier tressé renforcé par des fils de laine ou de soie avec en son centre un cercle de métal pour en renforcer la solidité.

Sur les modèles d’apparat, bien plus décorés que ceux réservés à un usage strictement militaire, on retrouve souvent quatre vis sur le cercle de métal, permettant d’y accrocher des boules richement travaillées, souvent faites de pierres et métaux précieux.

Cependant l’usage de la cotte de mailles et des casques était chez les Arabes tout aussi courant que chez les Occidentaux durant tout le Moyen Âge.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s