Manufacture d’armes de l’Emir Abd al-Qadir al-Idrissi al-Hassani Algerie :

Publié le Mis à jour le

165986_801231943223520_780273258_n abdel arme

L’Emir Abd al-Qadir al-Idrissi al-Hassani avait construit la manufacture d’armes dans la périphérie Est , en contrebas des vieux remparts de la ville , sur le versant d’un ravin ; le site fut choisi pour les raisons suivantes :

-Situation géostratégique : Du haut des escarpements du Zaccar, l’édifice surplombe l’étendue de la plaine du Chélif.
– Abondance des eaux des Oued d’El Anasser pour produire l’énergie hydraulique qui faisait fonctionner l’équipement de l’usine.
– Abondance de la matière première dans les environs (minerai de fer, bois.)

L'émir Abd al-Qadir al-Idrissi al-Hassani al-Jazairy en Syrie à Damas lors de son exil
L’émir Abd al-Qadir al-Idrissi al-Hassani al-Jazairy en Syrie à Damas lors de son exil

 

DATE DE LA CONSTRUCTION DE LA MANUFACTURE

Le traité de la Tafna de 1837 a garanti à L’Emir Abd al-Qadir al-Idrissi al-Hassani de réorganiser les fondements de son état .Il édifia ainsi plusieurs ouvrages civils et militaires, dont une manufacture d’armes à Miliana en 1839..Les travaux ont duré huit mois.
Cette usine a été gérée par un ingénieur minéralogiste français nommé Alquier Cases avec l’aide d’un grand nombre d’ouvriers européens dont la plupart était des déserteurs et des prisonniers.
Lors de l’occupation de Miliana le 08 Juin 1840, les troupes françaises conduites par le maréchal Valé ont trouvé la manufacture abandonnée par ses occupants et toutes ses machines completement dévastées.
En 1845, le bâtiment fut transformé en moulin à farine. 
Le site historique de l'Emir Abd El Kader à Miliana.

FONCTIONNEMENT DE LA MANUFACTURE.
La manufacture fonctionnait sur le principe de la forge à la catalane. Ce système consistait à faire fondre le minerai de fer dans de grands foyers et a façonner le fer a l’aide d’un martinet que faisait actionner une roue hydraulique placée au milieu des chutes d’eau, a l’extérieur du bâtiment. 
On faisait monter la température des foyers à plus de 1400 degrés en utilisant un soufflet alimenté par un système de trompe hydraulique.
On y fabriquait des baïonnettes, des affûts de Canons et d’autres pièces d’armes.La production de cette usine a duré sept mois 

Une des bannières de l'Emir Abd al-Qadir al-Idrissi al-Hassani, et sa manufacture d'armement ( Algerie)

Une des bannières de l’Emir Abd al-Qadir al-Idrissi al-Hassani, et sa manufacture d’armement ( Algerie)

Voici quelques notes bibliographiques choisies sur l’histoire de la manufacture

« »J’avais une manufacture d’armes à Miliana, elle tirait le fer d’une mine que je faisais exploiter dans les environs …On y fabriquait l’arme complète.  »
L’EMIR  Abd al-Qadir al-Idrissi al-Hassani

“ A l’Est de la ville , à 400 pas, se trouve une assez grande fonderie installée par Abd El Kader avec cinq fourneaux où des baïonnettes ont été trouvées. ”
Revue militaire belge 1841- p 36

« Depuis le mois de Mars 1839 jusqu’en Octobre de la meme année on a travaillé à établir une fonderie de fer dans la ville de Miliana sous la direction d’un minéralogiste français M.Alquier Case .Les environs fournissaient du fer et du cuivre en abondance ».
M.EMERIT : L’Algérie à l’époque de l’Emir Abd al-Qadir al-Idrissi al-Hassani .Paris 1951

 » Au dehors ,dans le ravin de l’Est ,les ingenieurs à la solde d’Abdelkader avaient commencé l’établissement d’une fonderie et d’une forge à la catalane  »
ROUSSET : « L’Algerie de 1830à 1840. ».Paris 1887

 » A l’Est de la ville se trouve un ravindans lequel coulent les eaux du Zaccar .Abdelkader avait profité des chutes qu elles donnent pour etablir une fonderie.Plusieurs forges catalanes avaient été construites et servaient à exploiter une mine de fer qui existe auprés de la ville .L’Emir avait élev » de beaux batiments pour recevoir ses ateliers et un chemin tracé avec soin conduisait de la ville à cet établissement. « 

VALEE : « Correspondance du maréchal Valée » Alger 1912

OBUSIER ALGERIEN DE TLEMCEN DE 12 CM DE L'EMIR ABD AL-QADIR AL JAZAIRY
OBUSIER ALGERIEN DE TLEMCEN DE 12 CM DE L’EMIR ABD AL-QADIR AL JAZAIRY

Au début des années 1840, afin de défendre Tlemcen , l’émir fait fabriquer plusieurs pièces d’artillerie de petits calibres, adaptées à un combat de guérilla, dont cet obusier.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s