Al-Arminiya, l’Arménie sous domination Arabe

Publié le Mis à jour le

File:81ArabAbbasidPeriod750-885.gif
al-Arminiya vers. 750-885, l’Arménie arabe islamique

Arminiya, également connu sous le nom de Ostikanate Arminiya , Emirat d’ Armenie (arabe: إمارة آلارمينيا, Imarah al-Arminiya), était une désignation politique et géographique donnée par les arabes musulman sur les terres de l’Arménie médiévale, Iberia, et l’Albanie caucasienne après leur conquête de ces régions dans le 7ème siècle. Bien que les califes  ont d’abord permis  à  un prince arménienne pour représenter la province d’Arminiya en échange d’hommage et de la loyauté des Arméniens en temps de guerre, le calife Abd al-Malik ibn Marwan introduit la domination arabe directe dans la région, dirigée par un ostikan avec sa capitale dans Dvin.

File:Dvin.jpg
Dessin de la place centrale de l’ancienne capitale arménienne de Dvin

Les Arabes musulmans envahirent l’Arménie en 639. Le prince Théodoros Rechtouni conduisit la défense du pays. En 652, un accord de paix fut conclu octroyant aux Arméniens la liberté de religion. Le prince Théodoros voyagea à Damas, où il fut reconnu par les Arabes comme gouverneur d’Arménie, de Géorgie et d’Aghbanie. Des représentants spéciaux du calife appelés ostigans en arménien furent envoyés en Arménie pour la gouverner. Ils siégèrent dans la ville de Dvin, qui avant cela était la résidence du catholicos arménien.

Bien que l’Arménie fût un territoire du califat omeyyade, la plupart des Arméniens conservèrent la foi chrétienne. Plusieurs tentatives de convertir les Arméniens à la foi musulmane échouèrent. Leur obstination exaspéra le calife Abd al-Malik, qui ordonna en 705 à l’un des ostikans de tuer tous les nakharark arméniens. Plus de 400 membres de la noblesse furent coincés dans l’une des églises de la province de Nakhitchevan. Les portes furent fermées, et l’église incendiée. Les historiens arabes postérieurs parlèrent de cette période comme de « l’année du grand incendie ». Le pape Jean VI déclara : « un océan de larmes inonda l’Arménie ». Un grand nombre d’insurrections échouèrent tout au long du viiie siècle, à la suite de ce massacre. Les arméniens sont un peuple réfractaire au Monothéisme.

Les premiers gouverneurs 

Ceux-ci sont déclarés comme gouverneurs sous les califes Uthman et (r 644-656.) Ali , ainsi que le début des Omeyyades (656-661 r.):

Émirs (Ostikans) 

 Après 695, la province  était officiellement incorporé dans le Califat, avec un gouverneur arabe (l’ostikan) installé à Dvin:

Publicités