Mercenaires Turcs dans l’arme Byzantine lors des croisades

Publié le Mis à jour le

mercenaire turcs chez les byzantins
1) Mercenaire Seldjoukide 11 et 12eme siècle 2) et 3) Italo-Normands Mercenaires 12eme siècle

« Depuis, les Byzantins se méfient des Franj, mais les armées impériales, constamment à court de soldats expérimentés, sont tenues de recruter des mercenaires. Pas uniquement des Franj, d’ailleurs : les guerriers turcs sont nombreux sous les drapeaux de l’empire chrétien. Précisément, c’est grâce à des congénères engagés dans l’armée byzantine que Kilij Arslan apprend, en juillet 1096, que des milliers de Franj s’approchent de Constantinople. Le tableau que lui brossent ses informateurs le laissent perplexe. Ces Occidentaux ressemblent fort peu aux mercenaires qu’on a l’habitude de voir. Il y a bien parmi eux quelques centaines de chevaliers et un nombre important de fantassins armés, mais aussi des milliers de femmes, d’enfants, de vieillards en guenilles : on dirait une peuplade chassée de ses terres par un envahisseur. On raconte aussi qu’ils portent tous, cousues sur le dos, des bandes de tissu en forme de croix. » 

r r Ibn al-Athir, Ibn al-Qalanissi, Oussama Ibn Mounqidh, publiés dans Amin Maalouf, Les croisades vues par les Arabes, J’ai lu, 1983

turk mercenaire
1) Officier Byzantin de haut-rang en tenu de court 2) Mercenaire Turc au 12eme siècle 3) Auxiliaire Turc au 14 et 15eme siècle
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s