La Grande Mosquée Djingareyber de Tombouctou, au Mali, 1325

Publié le Mis à jour le

La Grande Mosquée Djingareyber de Tombouctou, au Mali, a été construite à partir de 1325 sous l'empereur Mansa Moussa par un architecte andalou, Abou Ishaq es-Sahéli, à qui l'empereur offrit 40 000 mitqals (200 kg) d'or pour la construction
La Grande Mosquée Djingareyber de Tombouctou, au Mali, a été construite à partir de 1325 sous l’empereur Mansa Moussa par un architecte Blanc Arabo-andalou, Abou Ishaq es-Sahéli, à qui l’empereur offrit 40 000 mitqals (200 kg) d’or pour la construction

wiki :

La Grande Mosquée Djingareyber de Tombouctou, est au Mali, elle a été construite entre 1325 et 1327 sous le règne de l’empereur de Kankoun Moussa à son retour de la Mecque.

L’architecte est un arabo-andalous Abu Ishac al_Andalusi  es-Sahéli, 

Selon Ibn Khaldun, l’empereur offrit à Sahéli 12 000 mithqals (~150 kg) de poussière d’or pour son design et sa construction. C’est la plus grande mosquée de Tombouctou. Elle peut accueillir la prière du vendredi qui rassemble jusqu’à 2 000 fidèles.

Elle a été réalisée entièrement en adobe, dans un style architectural soudanais elle est constituée de vingt-cinq files de piliers. Le nombre important de piliers, nécessaires pour limiter la portée des voûtes, ne permet pas d’avoir une vue d’ensemble de la salle. Une fois par an la population participe à la réfection des enduits extérieurs2.

Abou Ishaq es-Sahéli ou Abu Es Haq Es Saheli, né en 1290 à Grenade en Andalousie musulmane et mort en 1346 à Tombouctou en Afrique, est un poète arabe andalous, diplomate et architecte du xive siècle.

En 1322, Abou Ishaq es-Sahéli est expulsé de Grenade du fait d’une vie d’excès et de bohème. Il part alors pour Le Caire, embarquant du port d’Almuñécar1 en passant par Damas, Bagdad, le Yémen et La Mecque. Il se passionne alors pour l’architecture égyptienne. En 1324, lors de son pèlerinage à La Mecque, Abou Ishaq es-Sahéli rencontre l’empereur du Mandé Mansa Moussa et l’accompagne pour son voyage retour. L’empereur le charge alors, en 1325, de construire la mosquée Djingareyber de Tombouctouet celle de Gao. Lui est ainsi souvent attribué l’origine de l’architecture soudanaise.

En 1337, il devient émissaire du Mansa Moussa à Fès.

Notes et références

  1. The Meanings of Timbuktu, Bloom, Pg. 52.
  2. a et b Mali Islamists destroy tombs at ancient Timbuktu mosque. Radio Netherlands Worldwide
  3. Report of the World Heritage Committee, Twelfth Session, Brasilia, Brazil, 5–9 December 1988: UNESCO Convention Concerning the Protection of World Cultural and Natural Heritage, 1988-12-23, pp. 17–18, SC-88/CONF.001/13, retrieved 2007-04-09
  4. Deadly crush at Timbuktu mosque, BBC News, 26 Feb 2010, retrieved 14 Jun 2010; Pilgrims killed in stampede at Djingareyber Mosque in Timbuktu, UNESCO World Heritage News Archive, 26 Feb 2010, retrieved 14 Jun 2010; 26 dead in Timbuktu mosque stampede, Reuters, 26 Feb 2010, retrieved 14 Jun 2010; Wikinews
Advertisements