Les Muladis :

Publié le Mis à jour le

 Art Muladi de Tolèede représantant des Citoyens Dans Le palais d'Alcazar en 976
Art Muladi de Tolède représentant des habitants Dans le palais Omeyyade d’Alcazar en 976 à l’époque du califat omeyyade

Les Muladis  étais des musulmans locaux  convertis ou de descendance  métisse, entre un berbère  ou  un arabe et une ibérique, qui vivait à Al-Andalus pendant les Moyen-Age lors des Omeyyades principalement . Ils étaient aussi appelés « Musalimah » (islamisés).  

Selon Wikipedia le mot muladi (en espagnol : muladí, pluriel : muladíes) vient de l’arabe مولّد, muwallad ( muwallad, مولّد, métis) , qui veut dire: adapté ou métis.

Ce vocable s’employait dans l’Espagne musulmane pour deux acceptions:

  1. Le chrétien qui abandonnait le christianisme, se convertissait à l’islam et vivait parmi les musulmans. Il se différencie d’un mozarabe parce que ce dernier conservait sa religion chrétienne dans les zones sous domination musulmane.
  2. Le fils d’un couple mixte, chrétien-musulman et de religion musulmane.

Les muladíes (tels que les Banu Qasi) apparurent en Espagne au viiie et ixe siècles. Au xe siècle, les conversions se firent nombreuses, de sorte qu’une grosse fraction de la population d’Al-Andalus était muladi. Quelques muladíes rebelles devinrent célèbres, comme Umar ibn Hafsoun, né à Ronda issu d’une famille goth dont l’aïeul s’était converti à l’islam. Il a réussi à contrôler politiquement un territoire important de l’Andalousie puis se convertit au christianisme en 899, en installant un évêque chrétien à Bobastro.

L'émir Omeyyade Abd' Al-Rahman II et 2 Muladies (goths musulmans avec les cheveux roux)
L’émir Omeyyade Abd’ Al-Rahman II et 2 Muladies (goths musulmans avec les cheveux roux)
Musa ibn Musa ibn Musa et Musa ibn Fortun, appelé le Qasaw (le Grand) (c. 800 – Tudela, 862) était un gouverneur de’al-Ala al-Tagr correspondant à Tudela, Huesca et Saragosse . Il était l’un des personnages les plus éminents de la famille muladie des Banu Qasi. 

Bien que les origines des muladíes ce sont dilués en adoptant des noms arabes, certaines familles ont gardé leurs noms Latin. des familles connues, par exemple, la famille des Banu Qasi (Casius), le poète Ibn Guzman (<Guzman), le juriste Ibn Bashkuwal (Pascual), le vizir Ibn Gundisalb (<Gundisalvo), le général Ibn Martin (Martin) et plusieurs familles surnommé al-Quti (le goth). etc

Advertisements

2 réflexions au sujet de « Les Muladis : »

    Mlk a dit:
    23 février 2017 à 3 h 34 min

    Salam

    Aurais tu des documents montrant la demographie d’Al Andalus ? Nombre d’arabes, de berberes, de mozarabes, de muwallad, de saqaliba, de noirs, juifs. Merci.

      histoireislamique1 a répondu:
      3 avril 2017 à 8 h 58 min

      Salam akhi il y a des documents mais tout est à prendre avec des pincettes !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s