Le moyen-orient al-Mashreq sous les Seldjoukides 1037 – 1194

Publié le Mis à jour le

Dynastie des Seldjoukides سلجوقيان/Salcūqiyān (fa) Selçuklular / Selçükîler (tr) الدولة السلجوقية (ar) 1037 – 1194
Dynastie des Seldjoukides
سلجوقيان/Salcūqiyān (fa)
Selçuklular / Selçükîler (tr)
الدولة السلجوقية (ar)
1037 – 1194

Famille issue de la tribu turcique oghouze des Kınık vivant à l’origine au nord de la mer d’Aral, les Seldjoukides, tribus nomades venues d’Asie centrale, régnèrent sur le royaume des Oghouzes (turc Oğuz) à partir de 990. Ils portaient le titre de « Yabgu » et leur territoire s’étendait sur environ un million de kilomètres carrés. Cette famille qui, auparavant, avait possédé le Beylik de la tribu Kınık, fournissait le chef héréditaire de cet État, chef qui portait le titre de « subaşı ». Le subaşı Dukak Bey, tué vers 903, avait été remplacé par Selçuk (Seldjouk) Bey, chef éponyme de la dynastie. Les Seldjoukides se convertirent au sunnisme auxe siècle, au moment où ils migrèrent vers le sud sous la conduite d’un chef nommé Seldjouk, et devinrent une forte puissance militaire. Ils s’emparèrent tout d’abord du Khorassan, une province de l’est de l’Iran auparavant gouvernée par les Ghaznévides,

Toghrul-Beg prend conscience de l’attachement des iraniens à un pouvoir fort et centralisé, qui contraste avec les principes anarchiques des Turcomans. Il tire également parti du scandale causé par la dominationbouyide sur le calife pour renforcer l’attachement des notables khorasaniens, qui pensent assurer le contrôle des territoires reconquis sur le chiisme. Les armées Khorasaniennes, bien équipées pour la prise des villes, renforcent les Turcomans dont la force vient surtout de la mobilité.

En 1046, Toghrul-Beg prend Hamadhân, puis Ispahan et fait de Rey (englobée dans l’actuelle Téhéran) sa capitale. Il s’oppose à l’attaque des Fatimides d’Égypte contre Bagdad (1054), puis lance des raids enArménie sur la région de Van (1054-1055).

En 1055, sollicité par le calife abbasside après les négociations du juriste Al Mawardi, il entre pacifiquement dans Bagdad et libère le calife de la tutelle des Bouyides. Le sunnisme est restauré. Toghrul-Beg est proclamé sultan et émir de l’est et de l’ouest par le calife (1058).

Deux Turcs Seldjoukides représenté sur un plat, de Perse, de la ville de  Kashan.  1200
Deux Turcs Seldjoukides représenté sur un plat, de Perse, de la ville de Kashan. 1200
aTrès rare, vetement en soie seldjoukide du 11 12 eme siècle lors des croisades
Très rare, vetement en soie seldjoukide du 11 12 eme siècle lors des croisades
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s