Mahmoud de Ghaznî (971- 1030) le dirigeant de l’Empire ghaznévide

Publié le Mis à jour le

Le premier Ghaznavide indépendant reçois du caife abbasside la robe d'honneur  d'invetiture
Mahmud ibn Sebuktekin, reçois du calife abbasside Abû al-`Abbâs al-Qâdir bi-llah Ahmad ben al-Muqtadir surnommé al-Qâdir (41 ans de règne!) la robe d’honneur d’investiture

Mahmoud de Ghaznî

Soubouktigîn II (2 octobre 971 – 30 avril 1030) fut le dirigeant de l’Empire ghaznévide de 997 jusqu’à sa mort.

En 994, Mahmoud est fait gouverneur du Khorâsan, avec le titre de Saïf ad-Daoulâ – épée de l’État. Deux ans plus tard, son père Soubouktigîn meurt dans la région de Balkh nord d ‘Afghanistan, ayant proclamé son deuxième fils, Ismail, son successeur. Dès qu’Ismail est intronisé à Balkh (Afghanistan) , Mahmoud, qui est alors à Nichapur, prend contact avec lui en termes amicaux et lui propose un partage des territoires possédés par leur père à sa mort. Ismail rejette sa proposition. Il est aussitôt attaqué par son frère et vaincu. Il est alors ramené au fort de Jourjân où il est emprisonné. Mahmoud règne alors sans partage sur le Khorâsan et Ghaznî (une ville au centre d’Afghanistan) (997).

Durant les deux premières années de son règne, Mahmoud consolide sa position dans Ghaznî. Bien que dirigeant d’un État indépendant, Mahmoud fait une allégeance de forme au calife abbasside de Bagdad qui, en retour, l’encourage dans ses conquêtes et le légitime comme gouverneur des terres conquises. La tradition dit que Mahmoud avait fait le vœu de piller l’Inde une fois l’an et de réciter un verset du Coran après chaque destruction de temple. De fait, il y mène dix-sept campagnes de pillage, la première importante en 1001, la dernière en 1026. Ses premières expéditions ciblent le Panjâb et l’Inde du nord-est, tandis que la dernière atteintSomnâth sur la côte sud du Kâthiâwar dans le Goujerat.

Bannière de la dynastie des Ghaznavides 962 – 1187 fondée par Subuktigîn un mamelouk d'origine turque investi par les Abbassides de Baghdad
Bannière de la dynastie des Ghaznavides 962 – 1187 fondée par Subuktigîn un mamelouk d’origine turque investi par les Abbassides de Baghdad

 

La statue de Mahmoud Ghaznavi au Pakistan "Monument Museum, (Shakar-pariyan, Islamabad, Pakistan)"
La statue de Mahmoud Ghaznavi au Pakistan « Monument Museum, (Shakar-pariyan, Islamabad, Pakistan) »

Son principal ennemi est Jaipâl – ou Jayapâla Shâhî -, râja de Lâhore et de Kaboul, chassé par le père de Mahmoud de cette dernière ville et qui règne alors sur le Panjâb. En 1001, Mahmoud marche sur l’Inde à la tête de 15 000 cavaliers, Jaipâl le rencontre avec 12 000 cavaliers, 30 000 fantassins et 300 éléphants de guerre. Lors de la bataille, près de Peshâwar, les Indiens, bien que supérieurs en nombre et en équipement, tombent sous les coups de la cavalerie arabe, laissant 15 000 victimes sur le champ de bataille. Jaipâl et quinze de ses proches et officiers sont capturés puis libérés, mais le râja, qui ne supporte pas la défaite, abdique en faveur de son fils Ânandapâla et monte sur son bûcher funéraire qu’il aurait lui-même allumé.

Bust, Afganistan, était la capitale militaire d'hiver de la dynastie des Ghaznevides, fondé en 976 comme campement
Bust, Afganistan, était la capitale militaire d’hiver de la dynastie des Ghaznevides, fondé en 976 comme campement

Ânandapâla lance alors un appel à l’aide aux autres râjas indiens, et en 1008, une grande armée est levée. Les deux combattants se retrouvent entre Und et Peshâwar et se font face durant 40 jours. Mahmoud réussit finalement à forcer Ânandapâla à l’attaquer. La bataille, un moment incertaine, tourne à son désavantage, lorsque l’éléphant d’Ânandapâla, soudainement affolé, fait demi-tour et échappe à tout contrôle. Les troupes indiennes, croyant leur chef en fuite, se débandent, abandonnant un champ de bataille couvert de leurs morts. Rien ne résistera plus à Mahmoud dans ses campagnes de pillage.

De retour avec un immense butin et le Panjâb annexé, Mahmoud transforme Ghaznî en un grand centre d’art et de culture qui accueille un grand nombre de savants et d’artistes, parmi lesquels Fîrdûsî et Al-Birouni. Il fonde une université, trace des jardins et construit mosquées et palais.

En 1018, il pille Kânauj et Mathurâ et ramène 53 000 captifs, ce qui cause l’effondrement des cours sur le marché aux esclaves de Ghaznî. Les prisonniers de guerre seront en partie intégrés aux soldats de Mahmoud, guerriers appelés Ghulam. En 10211022, il abat la puissance des Tchandelâ. Mahmoud effectue sa dernière expédition en 10241026, expédition restée célèbre par l’ampleur de ses destructions. Il détruit les temples d’Ajmer, puis prend la direction du richeGoujerat qu’il n’a pas encore mis à sac. Il redescend sur la côte méridionale du Kâthiâwar le long de la mer d’Arabie, attaque la ville sainte de Somnāth qui se défend chèrement, et la rase ainsi que son temple dédié à Shiva, un des plus importants de l’Inde où officie un millier de brahmanes et qui entretient trois cents musiciens et danseurs.

Le sultan est ici à droite, serrant la main du Sheikh, avec Ayaz debout derrière lui. Le personnage à droite est Shah Abbas Ier le safavide, qui a régné environ 600 ans plus tard. Musée d’Art contemporain de Téhéran, Iran.

Mahmoud passe les dernières années de sa vie à combattre des tribus venant de l’Asie centrale qui menacent son empire. À la fin de sa vie, il ne reste plus guère de temples debout dans les villes de VârânasîMathurâUjjainMaheshwarJwalamukhi, et Dvârakâ. À sa mort, causée par la malaria, les Ghaznévides entrent dans une lente décadence. Après la bataille de Dandaqan1 (mai 1040), perdue par Masud, fils de Mahmoud, les soldats continuent leur exode : ce fut là la création du peuple rom.

Mahmoud ibn Sebuktegin le ghaznavide traverse le Gange
Mahmoud ibn Sebuktegin le ghaznavide traverse le Gange

L’an 1030   vois la mort de Mahmoud de Ghaznî; l’historien de la dynastie Ghaznevide  Al Utbi écrit: « Il a démoli les temples des idoles et a établit l’islam; il a capturé des cités, détruit les idolâtres, et a favorisé les musulmans. Ensuite , il est retourné chez lui et a proclamé les récits de ses victoires obtenues pour l’islam… et il fit des vœux pour pouvoir entreprendre chaque année une guerre sainte contre les polythéiste d’Inde ».

l'Empire Ghaznavide  investi par les Abbassides 975 -1187
l’Empire Ghaznavide investi par les Abbassides 975 -1187

L’Empire ghaznavide (سلسله غزنویان en persan) exista de 962 à 1187 dirigée par une dynastie mamelouke d’origine turque. C’était un État musulman sunnite qui initialement dirigea le Grand Khorasan (remplaçant ainsi les Samanides)1, centré sur l’actuel Afghanistan. Il a été créé par Alp Tigin avec la ville de Ghazna comme capitale. Après la bataille de Dandanakan en 1039, l’Empire a perdu ses territoires de l’est au profit des Seljoukides et a déplacé sa capitale à Lahore, régnant ainsi principalement au Punjab.

Mahmoud ibn Sebuktegin attaque rebelle forteresse (Arg) de Zarang dans Sijistan en 1003 ghaznévides AD
Mahmoud ibn Sebuktegin attaque le camp rebelle de la forteresse (Arg) de Zarang dans  lme Sijistan en 1003  (empire ghaznévides )

 Mahmoud mène dix-sept expéditions à travers le nord de l’Inde en y établissant son contrôle et en y installant des états tributaires. Ces raides eurent pour conséquence la constitution d’un butin énorme résultat d’un grand nombre de pillage. Des frontières du Kurdistan à Samarkand, de la mer Caspienne au Yamuna, il y établit son autorité.

Les combats entre Mahmud  le Ghaznevide et Isma'il
Les combats entre Mahmud le Ghaznevide et Isma’il

Les richesses rapportées des expéditions indiennes à Ghazni étaient énormes, et les historiens contemporains (comme Abolfazl BeyhaghiFerdowsi) donnaient une description élogieuse de la magnificence de la capitale, aussi bien que le support généreux du conquérant à la littérature. Mahmoud meurt en 1030, et son fils Mas’ud fut incapable de contrôler les territoires conquis et perd la bataille de Dandanakan en 1040 contre les Seljoukides. Bien qu’il y eût un certain sursaut sous Ibrahim (1059-1099), l’empire n’atteindra plus jamais la même puissance et la même splendeur. Les Ghaznevides furent bientôt éclipsés par les Seljoukides d’Iran.

La tombe du sultan Mahmud de Ghazni en 1893-40
La tombe du sultan Mahmud de Ghazni en 1893-40

L’Empire Ghaznavide prend fin en 1149 avec la capture de Ghazna par les Ghurides. Le pouvoir Ghaznavid au nord de l’Inde continue jusqu’à la conquête de Lahore en 1186.

Après leurs pertes de pouvoir, les Ghaznavides s’installèrent à Ghazni, où – durant des siècles – une nouvelle tribu évolua, nommé la tribu Ghilzai, mentionnée pour la première fois au xvie siècle. Les sources historiques sont un peu floues mais on suppose que c’estNasher, le dernier Khan Ghaznavid, qui régnait sur la tribu des Ghilzai Kharoti au xe siècle. Ils devinrent importants à nouveau entre le xvie et le xviie siècle, quand les Khans fondent plusieurs dynasties, parmi lesquelles la dynastie Hotaki, régnant un temps sur la Perse et la dynastie (Lodi) Moghol à Delhi.

Ghaznévides
سلسله غزنویان

962 – 1187

Drapeau

Les sultans ghaznévides

  •  962- 963 : Alptegîn
  • Gouverneurs Samanides de Ghaznî :
    •  963- 966 : Ishâq
    •  966- 972 : Balkâtigîn
    •  972- 977 : Pîrî
  •  977- 997 : Subuktigîn
  •  997-1030 : Mahmûd Yamîn ud-Dawleh
  • 1030-1040 : Mas`ûd Ier Shihâb ud-Dawleh
  • 1040-1041 : Muhammed
  • 1041-1048 : Mawdûd Abû al-Fath
  • 1048-1050 : Mas`ûd II
  • 1050-1050 : Alî Abûl Hasan Bahâ ud-Dawleh
  • 1050-1052 : Abd ur-Rashîd Izz ud-Dawleh
  • 1052-1053 : Tughrîl Qiwwam ud-Dawleh
  • 1053-1059 : Farrukhzâd Jamâl ud-Dawleh
  • 1059-1099 : Ibrahîm Zahîr ud-Dawleh
  • 1099-1114 : Mas`ûd III Alâ ud-Dawleh
  • 1114-1115 : Sherzâd Kemâl ud-Dawleh)
  • 1115-1118 : Arslân Sultân ud-Dawleh
  • 1118-1152 : Bahrâm Shâh
  • 1152-1160 : Khusrû Shâh Muizz ud-Dîn
  • 1160-1186 : Khusrû Mâlik Shâh Tâj ud-Dawleh

Références

  1.  C.E. Bosworth« Ghaznavids », in Encyclopædia Iranica, Online Edition 2006, (LINK [archive])
  • Louis FrédéricDictionnaire de la civilisation indienne, Robert Laffont, 1987
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s