La bataille d’Ostie en Italie 849jc les aghlabides d’Afrique du Nord et une flotte italienne alliée au états pontificaux des duchés Amalfi, de Naples et de Gaeta.

Publié le Mis à jour le

La bataille d'Ostie en Italie s'est déroulée en l'an 849. Il s'agit d'une bataille navale entre les arabes aghlabides d'Afrique du Nord et une flotte italienne alliée
La bataille d’Ostie en Italie s’est déroulée en l’an 849. Il s’agit d’une bataille navale entre les arabes aghlabides d’Afrique du Nord et une flotte italienne alliée

La bataille d’Ostie en Italie s’est déroulée en l’an 849. Il s’agit d’une bataille navale entre abbassides (les arabes aghlabides d’Afrique du Nord)  et une flotte italienne alliée, composée de navires des états pontificaux, des duchés Amalfi, de Naples et de Gaeta.

Contexte

Dès 827, les forces musulmanes ont commencé à conquérir la Sicile. En l’an 846, les arabes aghlabides d’Afrique du Nord  envoyé par le calife de Baghdad mettent Rome à sac, pillent, pour leurs trésors, diverses basiliques, y compris la basilique pontificale de Constantin1.

La bataille

Les nouvelles d’un regroupement de navires arabes abbassides (aghlabides du maghreb)  au large de la Sardaigne arrivent à Rome au début de 849. Une armada de chrétiens, commandée par César, fils de Serge Ier, le duc de Naples, a été assemblée récemment au large d’Ostie ; le pape Léon IV est venu la bénir et parler avec les troupes, il y fait une messe. La bataille s’engage lorsque les bateaux musulmans apparaissent ; la bataille est conduite par les galères napolitaines. Entre-temps, durant l’engagement, une tempête divise les musulmans, les navires chrétiens réussissent à rentrer au port. Les musulmans, sont cependant, dispersés au large et subissent de nombreuses pertes de navires tandis que d’autres échouent à terre. Quand la tempête s’apaise, les restes de la flotte arabe sont facilement interceptés et de nombreux prisonniers sont faits.

Dans la foulée de la bataille, un gros butin échoue sur le rivage, pour être pillé par les habitants, par naufragii ius2. Les prisonniers, faits au combat, sont envoyés pour travailler en tant que forçats à la construction du mur léonin qui devait englober la colline du Vatican. Rome ne sera plus jamais menacée par une armée arabe1.

La bataille est l’un des rares événements à se produire dans le sud de l’Italie au cours du xe siècle. Le souvenir en Italie existe toujours en raison des murs nommées d’après Léon IV mais aussi la peinture de la Renaissance faite par Raphaël : Battaglia di Ostia.

Notes et références

  1. ↑ a et b (en) Barbara Kreutz : Before the Normans: Southern Italy in the Ninth and Tenth Centuries – University of Pennsylvania Press – 1996 – pages=25–28
  2.  naufragii ius
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s