L’armée du califat Rashidun en 632 en Nubie (Soudan)

Publié le Mis à jour le

L'armée Omeyyade en 734 en Nubie (Soudan)
L’armée Rashidun en 632 en Nubie (Soudan)

‘Abdullāh ibn Sa‘ad ibn Abī as-Sarh (arabe : عبدالله بن سعد بن أبي السرح) est un général arabe du califat Rashidun, issu de la tribu d’Amer, une famille koraïchite, frère de lait du calife Uthman ibn Affan (ra). Il est gouverneur de l’Égypte musulmane de 645 à 656 et cofondateur de la première flotte musulmane avec Muawiya(ra).

Abd Allah prend part aux conquêtes du califat Rashidun en Syrie, sous les règnes des califes Abou Bakr (ra) et Omar (ra) ; mais son nom n’apparait qu’après la conquête de l’Égypte par Amru ben al-As. Devenu gouverneur de l’Égypte, Amru envoie Abd Allah à la tête d’une première expédition en Nubie en 642, sans grands résultats.

La mosquée de Dongola qui fut une église et c’est la que ce rendis Abdallah ibn Sa’ad ibn Abi as-Sahr  radi Allah anhu en  647 JC au Soudan Nubien lors de la deuxième bataille de Dongola contre les forces chrétiennes nubienne. Photo: Diebner 1967
La mosquée de Dongola qui fut une église et c’est la que ce rendis Abdallah ibn Sa’ad ibn Abi as-Sahr radi Allah anhu en 647 JC au Soudan Nubien lors de la deuxième bataille de Dongola contre les forces chrétiennes nubienne. Photo: Diebner 1967

Après l’assassinat d’Omar  (ra) et l’avènement d’Uthman (ra)  au califat, Amr est évincé et remplacé par Abd Allah ibn Saad comme gouverneur d’Égypte en 645. Abd Allah accroit considérablement les revenus du calife en Égypte.

En 647, à la tête d’une armée de 20 000 hommes, il s’empare de Tripoli en Ifriqiya, puis de Sbeïtla (à quelque 260 km au sud de Carthage en Tunisie). L’exarque de Carthage Grégoire est tué dans la bataille. Abd Allah fait de nombreux prisonniers qu’il libère contre une importante rançon puis se retire1. Il reçoit du calife le cinquième du cinquième du butin2.

De retour en Égypte, Abd-Allah ibn Saad participe avec sa flotte à une expédition contre Chypre conduite par le gouverneur du califat Rashidun de Syrie Muawiya (648-649). Les habitants doivent payer un tribut annuel de 7 200 dinars3.

En 651-652,  Abdallah, chef de l’armée du califat Rashidun d’Égypte, mène une expédition en Nubie. Il investit la ville de Dongola. L’église principale de la cité est détruite. Devant l’incertitude des rapports de forces, un traité de réciprocité (leBakt (en)) est signé entre l’Égypte musulmane et le royaume chrétien de Makuria, établissant la frontière à Assouan1. Le roi Kalidouroun s’engage à payer aux musulmans un tribut annuel de 360 esclaves en échange de céréales, d’étoffes, de chevaux et de vin d’Égypte2. Peu de temps après les royaumes nubiens des Nobates et des Makourrites fusionnent pour devenir le royaume de Dongola, tandis qu’au sud le royaume chrétien d’Aloa, dont la capitale est Soba, demeure indépendant3. Les rois d’Aloa font construire de très beaux monuments. Le christianisme nubien se répand à partir d’Aloa vers l’ouest dans la région du Darfour.

Dans le meme temps, les Arabes occupent Hérat ville de l’Ouest de l’Afghanistan et l’exarque Byzantin de Ravenne Olympios meurt de la peste en Sicile en luttant contre les Arabes du califat Rashidun7.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s