Histoire de la ville califale de Samara sous Al-Mu`tasim

Publié le Mis à jour le

 

Vue aérienne sur la cité califale abbasside de Samarra  Iraq
Vue aérienne sur la cité califale abbasside de Samarra Iraq

Le future calife Al-Mu`tasim était à Tarse quand il apprit la nouvelle de la mort de son frère Al-Ma’mûn. Il y reçut le serment de ses troupes. Il est revenu à Bagdad au commencement du mois de ramadan 218 A.H6

Le mécéant  Babak Khorramdin était devenu puissant dans l’Azerbaïdjan. Al-Mu`tasim envoya contre lui une armée qui attaqua les Khurramites à Hamadān et remporta une victoire complète : soixante mille ennemis furent tués.

Vue aérienne sur le palais du calife abbasside al-Mutawakkil à Samarra , Iraq.
Vue aérienne sur le palais du calife abbasside al-Mutawakkil à Samarra , Iraq.

Ces ghilmân (guerriers esclave turcs) ont provoqué la colère des troupes arabes régulières.

Les ghilmân Arméniens et Turcs ont même été la cause d’émeutes dans la population de Bagdad (836) entre  troupes maghrébine (arabes et berbères) et arabes irakienne .

C’est à la suite de ces événements que la capitale fut transférée à Samarra, une ville nouvelle conçue pour être une ville de garnison.

Les califes ne sont revenus à Bagdad qu’en 892 sous le règne d’Al-Mu’tamid.

Samarra
Samarra

À l’emplacement de Samarra, il y avait une ancienne ville fondée par les Sassanides qui était tombée en ruine.

Al-Mu`tasim résolut de reconstruire cette ville. Hârûn ar-Rachîd avait déjà pensé quitter Bagdad dont l’air ne lui convenait pas.

L’armée menaçait de se révolter et réclamait sans cesse des augmentations de solde.

Sous prétexte de chasses, Hârûn ar-Rachîd visitait la région pour trouver l’emplacement de sa future capitale.

Samarra lui sembla un bon emplacement et il y fit construire un palais. Hârûn ar-Rachîd abandonna ce palais et se rendit à Raqqa pour s’éloigner de la Syrie où se déroulaient des émeutes.

Les Ruines Abbasside de la capital de Samara (Irak)
Les Ruines Abbasside de la capital de Samara (Irak) .

Al-Ma’mûn pour ne pas risquer ce genre de problème, laissait les armées dispersées pour qu’elles ne soient pas trop nombreuses en même temps à Bagdad.

Al-Mu`tasim a résidé à Bagdad deux mois et s’est résolu à changer de résidence.

Il aimait les Turcs et avait pris de nombreux Turcs à son service.

Ces soldats parcouraient la ville en galopant pour aller s’entrainer au tir en dehors des murs. Al-Mu`tasim eut l’occasion d’entendre les plaintes des habitants.

Il décida de quitter Bagdad avec la cour et ses esclaves.

Il laissa son fils comme gouverneur de Bagdad et résida sous une tente à Samarra jusqu’à la fin de la construction du palais

 Il construit de vastes complexes de palais entourés par des colonies de la garnison de ses gardes, pour la plupart ramené de l’Asie centrale et  de l’Iran (le plus célèbre régiments des Turcs , étais les khorassani Ishtakhaniyya , Faraghina et Ushrusaniyya ) et aussi de l’Afrique du Nord (comme le régiment  al Maghariba ).

Tabari, La Chronique (Volume II, L’âge d’or des Abbassides) p. 179-181

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s