Le général romain Constantin Doukas échappe à la captivité, en jetant des pièces d’or derrière lui pour retarder ses poursuivants soldats musulmans du califat Abbasside en 908

Publié le Mis à jour le

Constantin Doukas échappe à la captivité, en jetant des pièces d'or derrière lui pour retarder ses poursuivants arabe Abbasside. Miniature du Madrid Skylitzes chronique
Le général romain Constantin Doukas échappe à la captivité, en jetant des pièces d’or derrière lui pour retarder ses poursuivants  soldats musulmans du califat Abbasside en 908. Miniature de Madrid des  chroniques de Skylitzes

 

En 906,Andronic Doucas est un général byzantin qui se rebella sous le règne de Léon VI le Sage et mourut en exil à Bagdad vers 910, domestique des Scholes, refusa d’obéir à un ordre de l’empereur Byzantin lui enjoignant de se joindre à la flotte de l’amiral Himérios pour attaquer les musulmans du califat Abbasside : il aurait été averti par de mystérieuses lettres qu’il devait être arrêté et aveuglé par Himérios. Après une victoire de l’amiral sur les Arabes Abbasside  (octobre 906), Andronic, déchu de son grade et déclaré rebelle à l’empire Byzantin, se réfugia avec sa famille et sa clientèle dans la forteresse de Kabala, près d’IconiumSamonas prétendit avoir découvert un complot de grande ampleur impliquant non seulement Andronic, mais le patriarche Nicolas Ier, qui fut arrêté et contraint à la démission. Le nouveau Domestique des Scholes, qui n’était autre que Grégoire Ibéritzès, beau-père de Constantin(Constantin Doukas  est un général byzantin qui tenta de s’emparer du trône, mort en 913) , fut envoyé réduire la forteresse de Kabala. Mais une armée musulmane venant de l’émirat de Tarse vasale Abbasside se porta au secours des rebelles, et la famille Doucas put se replier en toute sûreté en territoire musulman (avril-mai 907).

D’abord logés à Tarse, Andronic et Constantin furent emmenés à Bagdad, capitale du califat Abbasside. Andronic y reçut un message secret de l’empereur Léon, qui, par l’effet des intrigues de Samonas, selon les chroniques, tomba entre les mains du grand vizir Abbasside. En conséquence, Andronic fut mis aux arrêts et forcé de se convertir à l’islam. Quant à Constantin, au cours de l’année 908, il parvint à s’enfuir de Bagdad et à regagner le territoire byzantin par l’Arménie.

Dès 909, Constantin avait été nommé stratège du thème de Charsianon, frontalier de l’émirat musulman de Tarse. Avant 913, il succéda à son beau-père Grégoire Ibéritzès comme Domestique des Scholes, signe de victoires remportées contre les Arabes. Léon VImourut en mai 912, remplacé par son demi-frère Alexandre, qui régna de mai 912 à sa mort en juin 913.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s