La mort de Constantin XI face au Ottomans (1453) Osprey

Publié le Mis à jour le

La mort de l'empereur romain de Byzance Constantin XI Paléologue face au armées musulmane  Ottomane
La mort de l’empereur romain de Byzance Constantin XI Paléologue face au armées musulmane Ottomane en 1453 (Osprey)

La mort de Constantin XI face au Ottomans (1453) 

La question du sort de Constantin, lors de la chute de Constantinople, le 29 mai 1453, a été l’objet de nombreuses controverses et a nourri l’imaginaire populaire. L’idée la plus couramment admise est qu’il périt en combattant, aux côtés de quelques fidèles compagnons, au moment de l’écroulement de la défense byzantine, près de la Porte Saint-Romain. Ainsi, s’étant débarrassé de ses insignes impériaux, avant de se lancer dans une ultime charge héroïque, son corps n’en fut que plus difficilement reconnaissable. Mais il n’existe aucun chroniqueur du siège ayant assisté à la mort de l’empereur ; de plus, aucun témoin n’a pu fournir de témoignages probants. Son conseiller et ami, Georges Sphrantzès, qui est présent au moment du siège, n’en livre qu’un récit laconique. Il indique que l’empereur périt lors de l’assaut final. Toutefois, lui-même ne se trouvant pas à proximité des lieux, ne peut dire de quelle façon l’empereur serait mort. Cet aveu d’ignorance, de la part d’un proche de l’empereur, laisse supposer qu’aucun des compagnons de Constantin ne survécut pour livrer un récit sur la façon dont il perdit la vie (1). Selon Nicolò Barbaro, nul ne sut vraiment ce qu’il advint de l’empereur, ni de sa dépouille… Marco Barbaro complète ce récit, plus tardivement, en indiquant qu’il « se serait jeté dans la mêlée, et, dans un accès de rage, qu’il se serait relevé, après être tombé, avant de retomber ensuite, pour ne plus se redresser  (2). Selon l’archevêque génois Léonard, il aurait péri écrasé par les fuyards (3). Cette version est confirmée, plus tard, par Andrea Cambini, dans son Livre des origines des Turcs et de l’empire des Ottomans, document écrit postérieurement au siège. Ubertino Pusculus rapporte qu’il s’opposa seul à l’avancée turque et qu’il tua trois janissaires avant d’être mortellement blessé puis décapité. Nestor Iskander, l’auteur de la chronique slave en russe, livre un récit bien différent, probablement influencé par des rumeurs ayant cours après la chute de Constantinople. Il aurait monté un cheval arabe et se serait précipité vers la Porte d’Or où il aurait combattu contre de nombreux Turcs qui l’empêchaient de franchir la porte, et où il serait mort. Cette interprétation a été à l’origine de légendes selon lesquelles l’empereur reviendrait reconquérir Constantinople en franchissant cette même Porte d’Or, utilisée traditionnellement au retour de campagnes militaires triomphales. Finalement, le marchand Jacopo Tedaldi livre une version assez représentative du mystère qui entoure la mort de Constantin :

« L’empereur de Constantinople mourut et d’aucuns disent qu’il eut la tête tranchée. D’autres disent qu’il mourut à la porte, en la presse, en soi cuidant issir. L’un et l’autre peut bien être vrai : c’est qu’il fut mort en la presse et que puis les Turcs lui eussent coupé la tête (4). »

1453 , Fetih
1453 , Fetih

Donald Nicol (Osprey)  a compilé les différentes versions de la mort de l’empereur et ne parvient pas à démêler la réalité de la fiction. Les versions varient fortement selon les sources, les auteurs grecs insistant sur sa mort héroïque et les sources turques ou slaves présentant une fin plus déshonorante. Quant aux auteurs occidentaux, tels Léonard de Chio, ils ont parfois tendance à rabaisser la valeur des Grecs et donc de l’empereur (5). Mario Philippidès et Walter Hanak aboutissent à la même conclusion quant à l’incertitude qui règne autour des ultimes instants du règne et du dernier empereur romain.

  1.  Philippidès et Hanak 2011p. 234
  2.  Philippidès et Hanak 2011p. 232.
  3.  Philippidès et Hanak 2011p. 233.
  4.  Buchon, Chroniques nationales françaises, 1824, Verdière, Paris, tome XXXVIII, p. 331.
  5.  Donald M. Nicol 1992p. 75-93. Osrey
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s