La première proposition de couple (le mouvement rectiligne) est connue de l’astronome perse Nasir ad-Din at-Tusi qui le décrit en 1247 dans son Tahrir al-Majisti (Commentaire de l’Almageste). Celui-ci, et plus largement les astronomes de l’école de Maragha, l’utilisent pour éliminer le point équant du modèle de Ptolémée du système solaire.

Publié le

Le couple d'al-Tusi d'après une copie du xive siècle de son manuscrit (Vatican Arabic ms 319, fol. 28v; 13th. c.
Le couple d’al-Tusi d’après une copie du xive siècle de son manuscrit (Vatican Arabic ms 319, fol. 28v; 13th. c.

La première proposition de couple  (le mouvement rectiligne) est connue de l’astronome perse Nasir ad-Din at-Tusi qui le décrit en 1247 dans son Tahrir al-Majisti (Commentaire de l’Almageste). Celui-ci, et plus largement les astronomes de l’école de Maragha, l’utilisent pour éliminer le point équant du modèle de Ptolémée du système solaire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s