Les Chiites Bouyides et les Abbassides

Publié le Mis à jour le

Mushriq devant une tombe, par Ludwig Deutsch
Mushriq devant une tombe, par Ludwig Deutsch

Apparus au 9ème siècle, le premier véritable succès politique imamite fut l’établissement de la dynastie Bouyide en Irak et dans l’Iran occidental.

Celle-ci fut fondée par un Perse récemment converti à l’Islam originaire du Daylam et qui se réunit avec ses frères pour mettre le Califat Abbasside sous protectorat à la faveur des difficultés financières de ce dernier qui l’avait obligé à déléguer l’ensemble de ses pouvoirs militaires à un grand émir, dont la fonction tomba finalement dans les mains du chef Bouyide.

C’est avec les Bouyides que le chiisme duodécimain fut introduit en Irak avec les conséquences désastreuses que l’on peut voir de nos jours.

L'émirat Perse Chiite Bouyide ver 970 c'est la dynastie qui mis sous tutelle le califat Abbasside
L’émirat Perse Chiite Bouyide ver 970 c’est la dynastie qui mis sous tutelle le califat Abbasside , cet état s’étend sur al-irak al-arabi et al-irak al-ajami

La dynastie régna dans une tension constante avec le Calife Abbasside d’une part et avec la population sunnite d’autre part. Les Bouyides prirent soin comme les Oubeydides de laisser la shari’ah en place et de n’appliquer que très peu leur doctrine mystique et meurtrière.

Mais lors de l’institution des commémorations de l’investiture de ‘Ali et de la mort d’al-Houssayn avec des auto-flagellations extrêmement violentes (qui n’avaient en réalité aucune source authentique en Islam), il y eut tellement d’opposition de la part de la population sunnite qu’elles furent suspendue puis définitivement supprimées au début du 11ème siècle.

Quant au Calife, seul sa faiblesse du moment l’obligeait à accepter l’occupation désobligeante des sectaires Imamites, tout en faisant preuve de résistance face à la volonté Bouyide à peine cachée de le déposer, en attendant son indépendance.

La situation fiscale et commerciale se détériora énormément du fait que les Bouyides entretenaient une armée daylamite qui combattait fréquemment l’ancienne armée turque du Calife qui n’avait pas déposé les armes et la puissante dynastie sunnite Samanide puis Ghaznévide à l’est.

Ainsi, l’octroi de terres permanentes en compensation du service de l’armée Daylamite accrut les abus sur les agriculteurs sunnites dépossédés et le fait que les Daylamites s’abstenaient de payer des impôts ne profitait pas au trésor public d’où un appauvrissement généralisé.

Ajouté à cela, les guerres que se faisaient les princes Bouyides entre eux qui rendit les routes Irakiennes peu sûres et par conséquent le commerce déclinant, il est un fait que les Bouyides ont aggravé et établi un véritable pourrissement de la situation économique, politique et sociale.

Bannière Bouyyide
Bannière Bouyyide

La délivrance vint enfin avec le Calife Abbasside al-Qadir.

Le pensant docile et donc manipulable, les Bouyides l’intronisèrent Calife en 991 au détriment de son cousin.

C’est pour cela notamment que les sunnites d’orient Samanides, Ghaznévides puis Seldjoukides, ne lui firent allégeance que vers l’an 1000.

File:Dailam soldier.jpg
cavalier Daylamite Bouyyide, les daylam vienne des sharif du tabaristan et sont de la meme souche que les idrissides du maghreb

A la faveur des luttes intestines entre les princes Bouyides et du soutien des Ghaznévides sunnites, le Calife al-Qadir lança l’offensive par son refus de nommer un candidat imamite au poste de grand juge en 1004, en condamnant la doctrine ismaïlienne des Oubeydides et en proclamant officiellement le dogme sunnite authentique en 1018 en opposition au chiisme et à d’autres hérésies non-chiites (comme l’ach’arisme ou le mou’tazilisme) en retournant ainsi à l’Islam pur des pieux anciens.

Après sa mort en 1031 son fils lui succédait.

Ce dernier, avec la médiation du célèbre savant sunnite al-Mawardi, fit appel au Sultan Seldjoukide sunnite Toghrul Beg qui avait organisé une coalition sunnite au Khorassan pour libérer la région de l’occupation chiite en repoussant notamment une attaque des Oubeydides sur Baghdad en 1054.

Le Sultan entra pacifiquement dans Baghdâd, libéra le Califat de la tutelle Bouyide et fut proclamé émir et Sultan en 1058 par le Calife Abbasside.

 

Dirham Bouyyide (silver = argent = dirham)

L’Islam sunnite authentique fut restauré.

Encore une fois l’impact quelque peu positif du règne Bouyide a eu lieu dans des sciences plutôt pauvres sur la question de la consolidation de la puissance Islamique comme l’art architectural et la littérature.

Mais au regard du désastre répandu, on peut affirmer que cet apport fut vraiment insignifiant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s