Mort de l’émir des Almoravides Yoûsof ibn Tâchefîn et avènement de son fils ‘Ali en 1106 par ibn al-Athir de son  » Al-Kamil fi al-Tarikh « 

Publié le Mis à jour le

1 2 3 4
Al-Andalus et al-Maghrib sous les Murabitun (dynastie berbère des Almoravides) au 11 et 12eme siècle                                                                              1) Cavalier berbère Almoravide, 12eme siècle 
2) Arbalétrier arabo-andalous 12eme siècle 
3) Archer afro-saharien Almoravide 12eme siècle

[P. 287] Mort de l’émir des Almoravides Yoûsof ibn Tâchefîn et avènement de son fils ‘Ali en 1106 par ibn al-Athir de son  » Al-Kamil fi al-Tarikh « 

En 500 (1er sept. 1106) mourut Yoûsof ben Tâchefîn, Prince des fidèles (émir el-moslimîn), qui régnait dans le Gharb et en Espagne. La conduite de ce prince était louable, il était bon, juste, ami des gens de religion et de science dont il suivait les conseils. Après avoir, nous l’avons dit, conquis l’Espagne, il rassembla les juristes sur qui il étendit ses bienfaits et qui lui dirent que soir autorité, pour devenir obligatoire pour tout le monde, devait émaner du khalife. Il envoya en conséquence au khalife El-Mostaz’hir billâh, Prince des croyants, un ambassadeur chargé de nombreux présents et porteur d’une lettre où, après avoir exposé les conquêtes [P. 288] que Dieu lui avait permis défaire en pays franc et parlé du triomphe qu’il comptait procurer à l’Islam, il demandait son investiture pour ces régions. On lui expédia des bureaux du khalifat ce qu’il demandait, en le nommant Prince des fidèles et lui envoyant des robes d’honneur, ce qui lui causa une joie extrême. C’est lui qui bâtit la ville de Merrâkech pour les Almoravides.

Il régna jusqu’à sa mort, survenue en 500 (le 1er sept. 1106), et eut pour successeur son fils ‘Ali ben Yoûsof, qui porta aussi le titre de Prince des fidèles,[78] et qui. renchérit encore sur les honneurs que rendait son père aux gens de science et sur la déférence qu’il avait pour leurs avis. Si l’un d’eux lui donnait quelque avertissement, il l’écoutait humblement et s’y conformait ; toujours il agissait de même.

Yoûsof ben Tâchefîn était doux, magnanime, pieux et bon ; il aimait les gens de science et de religion et leur confiait des postes administratifs ; il était indulgent et savait pardonner les fautes les plus graves. Ainsi trois individus vinrent ensemble demander l’un, mille dinars pour se livrer au commerce, le second un poste de gouverneur, et enfin le troisième lui demanda sa propre femme, originaire des Nefzâwa, qui était des plus belles et exerçait une grande influence politique. Le prince se fit amener les trois solliciteurs et accorda ce qu’ils demandaient aux deux premiers ; puis, s’adressant au troisième : « Qu’est-ce, ignorant que tu es, qui a pu te pousser à m’adresser une demande irréalisable ? » Il l’adressa ensuite à sa femme, qui fit installer le solliciteur dans une tente où, pendant trois jours, elle lui fit quotidiennement porter de la nourriture, toujours la même. Elle se le fit alors amener, et lui demanda ce qu’il avait mangé pendant cette période : « Toujours la même chose, dit-il. — Eh bien ! répondit-elle, toutes les femmes sont toujours la même chose. » Puis elle lui fit donner de l’argent et des vêtements, et le remit en liberté.  »

note:

[78] Cette première partie du chapitre a été publiée dans les Histoirearabedes croisades, t. i, 239.

 

traduction française de ibn al-Athir de son  » Al-Kamil fi al-Tarikh « 

Abu al-Hasan Ali ‘izz al-Din ibn al-Athir historien arabe sunnite (né en 1160 à Cizre, mort en 1233 à Mossoul). Son œuvre principale est Al-Kamil fi al-Tarikh (La Perfection des histoires2, ca. 1231), considérée comme l’un des plus importants livres d’histoire du monde musulman. Il est également l’un des principaux chroniqueurs arabo-musulmans des croisades dont il fut un témoin oculaire, ayant participé à la guerre sainte (djihad) contre la troisième croisade

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s