Al-Ghubrînî, Tunis, Fatwa sur des Blasphèmes prononcés par des juifs, v. 1420 n-è

Publié le Mis à jour le

Al-Ghubrînî, Tunis, Fatwa sur des Blasphèmes prononcés par des juifs, v. 1420 n-è

1 : Du temps du Qadi Ibn al-Qattan (son prédécesseur), sur avis des juristes de Tunis, on trancha la tête à un étudiant pour avoir exhibé un livre disant  :”Ceci est un chapitre du Coran ou un écrit plus véridique encore!”

De même on décapita un Juif qui, en entendant l’Appel à la Prière, avait injurié le Prophète. Le Commandeur Abû al-’Abbâs fit une réserve sur cette affaire parce que l’un des témoins, le soldat Khalîl n’aurait pas dû être habilité à témoigner pour n’avoir pas répondu à une sommation.

2 : Un Musulman déclare à un Juif que le Shar’ (la Loi) et l’Islam sont “au dessus des gens”, et le Juif de rétorquer qu’ils sont “au dessous de tout le monde”. Le Qadi l’emprisonne un certain temps puis le fait flageller.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s