Tbillisi (Géorgie) fut prise par les forces du Califat Rashidun en 644 JC

Publié le Mis à jour le

Vue sur la ville de Tbillisi dans l'actuel Géorgie qui fut prise par les forces Islamique du Califat Rashidun en 644 JC lors de la fin du khilafah d'Omar ibn al-Khatab radiAllahu anhu
Vue sur la ville de Tbillisi dans l’actuel Géorgie qui fut prise par les forces Islamique du Califat Rashidun en 644 JC lors de la fin du khilafah d’Omar ibn al-Khatab radiAllahu anhu

 

Les émirs de Tbilissi ( Géorgie : თბილისის საამირო, Arabe : إمارة تبليسي Imarat Tiflisi) a régnait sur les régions de l’est de la Géorgie et leur base était  dans la ville de Tbilissi ,  entre 736-1080 (officiellement jusqu’en 1122). Fondée par les Arabes du califat Rashidun lors de leurs invasions de terres géorgiennes, l’émirat était un avant-poste frontière important du règne musulman dans le Caucase.  
Les premières incursions arabes aujourd’hui  de ceux qui est la Géorgie  de nos jours, ce sont passé à peu près entre 642 et 645, au cours de la conquête de la Perse . Ellle s’est vite transformé en une invasion de grande échelle, et Tbilissi a été prise en 645. [1] Le prince Stephen II a dû reconnaître la suzeraineté du califat Rashidun . La région reste encore marginale dans les yeux du Califat, et même si elle a été officiellement intégré dans la province nouvellement créé de Armīniya , les dirigeants locaux dans un premier temps jouissait de la plus grande autonomie la même dont ils jouissaient sous les protectorats byzantin et sassanide.

Au cours de la période arabe , Tbilissi (al-Tefelis) a grandi dans un centre du commerce entre l’ islamique monde et l’Europe du Nord . Au-delà de cela, il a fonctionné comme un avant-poste arabe clé et une province tampon face aux byzantins et Khazar dominions. Au fil du temps, Tbilissi est devenu largement musulmane , mais les influences islamiques ont été strictement limité à la ville elle-même, tandis que les environs sont restés en grande partie chrétienne . [ citation nécessaire ]

L’histoire de la domination arabe en Géorgie peut être divisé en trois grandes périodes:

1. de la première apparition des armées arabes autour de 645 jusqu’à l’établissement de l’émirat de Tbilissi en 736. Ces années ont vu l’installation progressive du contrôle politique sur les terres géorgiennes par le califat omeyyade .

2. de 736 jusqu’à 853, lorsque le califat abbasside de Bagdad détruit Tbilissi pour réprimer une rébellion par la section locale émir , mettant fin à une période de domination de toute la Géorgie orientale par l’émirat.

3. de 853 jusqu’à la 2ème moitié du 11ème siècle, lorsque le Grand Empire seldjoukide remplacé les Arabes comme la principale force dans le Moyen-Orient . Avant cela, la puissance de l’émirat de Tbilissi avait déjà diminué en faveur des États indépendants géorgiens. Tbilissi est toutefois restée sous la domination arabe jusqu’à 1122.

Cette inscription contemporaine à Ateni Sioni Eglise mentionne le sac de Tbilissi et la chute de Ishaq ibn Isma'il.emir Abbasside de Georgie en 853
Cette inscription contemporaine à Ateni Sioni Eglise mentionne le sac de Tbilissi et la chute de Ishaq ibn Isma’il.emir Abbasside de Georgie en 853

Gouverneurs arabes de l’Arménie (dont la Georgie dépendait)

Les premiers gouverneurs 

Ceux-ci sont déclarés comme gouverneurs sous les califes Uthman et (r 644-656.) Ali , ainsi que le début des Omeyyades (656-661 r.):

Émirs (Ostikans) 

Avec la présentation de l’Arménie à Muhammad ibn Marwan après 695, la province a été officiellement incorporé dans le Califat, et d’un gouverneur arabe (de ostikan) installé à Dvin:

Emirs Shuabid de Tbilissi 

  • Ismaïl b. Shuab (l’émir d’abord connu, r. Jusqu’à 813)
  • Mohammed b. Atab (813-829)
  • Ali b. Shuab (829-833)
  • Ishaq b. Ismaïl b. Shuab (833-853)

Emirs Shaybanides de Tbilissi 

  • Mohammed b. Khalil (853-870)
  • Isa b. ash-Sheikh cendres Shayban (870-876)
  • Ibrahim (876-878)
  • Gabuloc (878-880)

Emir Jaffarid de Tbilissi 

  • Jaffar I b. Ali (880-914)
  • Mansur b. Jaffar (914-952)
  • Jaffar II b. Mansur (952-981)
  • Ali b. Jaffar (981-1032)
  • Jaffar III b. Ali (1032-1046)
  • Mansur b. Jaffar (1046-1054)
  • Abu’l-Haija b. Jaffar (1054-1062) (le dernier émir connu)
  • Fadlun de Ganja (1068-1080, nommé par Alp Arslan )

Selon des sources géorgiennes entre 1062 et 1068 et de nouveau entre 1080 et 1122 conseil des anciens prononcer Emirat de Tbilissi.

Références 

 
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s