Citations sur l’esclavage Ahmad al-Wancharisi, Kitab al-Mi‘yar al-Mughrib [XVe siècle], :

Publié le Mis à jour le

Scène de marché aux esclaves, Zabid , Yémén tiré du livre arabe des maqamat d'al-Hariri , xiiie siècle Ère Abbasside
Scène de marché aux esclaves, Zabid , Yémén tiré du livre arabe des maqamat d’al-Hariri , xiiie siècle Ère Abbasside source : BNF

« On m’a demandé, à propos d’esclaves venant du pays d’Abyssinie qui professent le monothéisme et acceptent les règles de la Loi sainte : est-il légal ou non de les acheter et de les vendre ? S’ils se convertissent à l’islam alors qu’ils sont la propriété de leurs maîtres, ceux-ci ont-ils ou non le droit de les vendre ? Et si la Sunna permet la vente des esclaves, d’où vient que professer une foi monothéiste qui sauve [un prisonnier infidèle] de la mort et d’une punition dans l’autre monde ne le sauve pas de l’humiliation et des souffrances de l’esclavage ? Il est certain qu’être possédé est un esclavage et un amoindrissement pour un individu ennobli par la foi. Et quelle est la signification de l’adage des docteurs de la Loi sainte : « l’esclavage est incroyance (kufr) » ? Cela s’applique-t-il après que quelqu’un est devenu croyant ? (…)

Esclaves européens en Afrique du Nord
Esclaves européens en Afrique du Nord

S’il est connu que toute une section ou toute une communauté parmi les habitants d’une région ont adopté l’islam ou ont été conquis par lui, il est certain qu’il faudrait, dans un tel cas, pour éviter des erreurs, interdire la possession de ces esclaves.

Mais si la conversion à l’islam est postérieure à l’établissement d’un droit de propriété [sur ces esclaves], alors l’islam n’exige pas la libération, parce que l’esclavage a eu pour cause l’incroyance. L’état de servitude persiste après la disparition de l’incroyance, en raison de son existence passée, et dans le dessein de la décourager. »

Ahmad al-Wancharisi, Kitab al-Mi‘yar al-Mughrib [XVe siècle], in Bernard Lewis, Islam, Paris, Gallimard (Quarto), 2005, p. 403 

 

Pont d'un navire d'Esclave vers 1900
Pont d’un navire d’Esclave vers 1900

« [ Les droits de propriété relatifs à l’esclavage] obéissent (…) à des lois qui régissent les relations sociales et que l’on doit respecter. Parmi les dernières injonctions du prophète de Dieu, que Dieu le bénisse et le protège, il y a ceci : « Crains Dieu regardant ceux que tu possèdes [« littéralement ceux que possède ta main droite »]. Nourris-les comme tu te nourris, habille-les comme tu t’habilles, et ne leur assigne pas des tâches au-dessus de leurs forces. Ceux que tu aimes, garde-les ; ceux que tu n’aimes pas, vends-les. Ne tourmente pas les créatures de Dieu. Dieu t’a fait leur possesseur ; et, s’Il l’avait voulu, Il aurait pu faire qu’ils te possédassent. » (…)

Bateau arabe négrier allant vers le Bresil en 1882
Bateau arabe négrier allant vers le Bresil en 1882

En résumé, le droit de l’esclave est que son maître partage avec lui sa nourriture et ses vêtements, ne lui assigne pas un travail au-delà de ses forces, ne le considère pas avec arrogance et mépris, lui pardonne ses offenses et, s’il est en colère contre lui pour quelque défaillance ou quelque outrage, qu’il pense à ses propres péchés et outrages envers Dieu tout-puissant, à ses manques d’obéissance envers Dieu, et qu’il se souvienne que le pouvoir de Dieu sur lui est plus grand que celui qu’il a sur son esclave. »

[fin du XVIe – début du XVIIe siècle], in Bernard Lewis, Islam, Paris, Gallimard (Quarto), 2005, pp. 400-402

Fra Filippo Lippi1, dit Fra Filippo del Carmine (né en 1406 à Florence et mort le 9 octobre 1469 à Spolète) est un peintre italien de la première Renaissance. Esclave d'un riche arabe des Banu Thaaliba Banu Makil d'Alger
Fra Filippo Lippi1, dit Fra Filippo del Carmine (né en 1406 à Florence et mort le 9 octobre 1469 à Spolète) est un peintre italien de la première Renaissance. Esclave d’un riche arabe des Banu Thaaliba Banu Makil d’Alger

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s