Le siège de Damas eut lieu pendant la deuxième croisade. Il commença le 24 juillet 1148 et fut levé quatre jours plus tard (1) Ce siège fut le point final d’une défaite majeure des croisés et mena au démantèlement de la croisade.

Publié le Mis à jour le

Le siège de damas lors de la 2eme croisades
Le siège de damas lors de la 2eme croisades

Le siège de Damas eut lieu pendant la deuxième croisade. Il commença le 24 juillet 1148 et fut levé quatre jours plus tard (1)

Ce siège fut le point final d’une défaite majeure des croisés et mena au démantèlement de la croisade.

Les croisés décidèrent d’attaquer Damas par l’ouest, voulant disposer des vergers comme source d’approvisionnement.(2)

Ils arrivèrent à Daraiya le 23 juillet, avec l’armée de Jérusalem en avant-garde, suivie par Louis et ensuite Conrad en arrière-garde.

Les forces musulmanes étaient préparées à l’attaque et harassèrent l’armée croisée pendant son avancée à travers les vergers des alentours de Damas le 24 juillet.

Les vergers étaient défendus par des tours et des murailles et les croisés étaient constamment visés par des flèches et des lances le long du chemin étroit sur lequel ils se trouvaient (3).

Le siège de Damas lors de  la deuxième croisade.
Le siège de Damas lors de la deuxième croisade.

 

Grâce à une charge menée par Conrad, les croisés réussirent à avancer et à chasser les défenseurs derrière la rivière Barada et dans Damas.

Étant arrivés au pied de la muraille de la cité, ils installèrent le siège immédiatement, utilisant le bois disponible dans les vergers.

Dans Damas, les habitants barricadèrent les artères majeures, se préparant pour ce qu’ils voyaient comme un assaut inévitable.

Unur, qui avait demandé de l’aide de la part de Saif ad-Din Ghazi I d’Alep et de Nur ad-Din de Mossoul, mena lui-même une charge contre le camp croisé. Les croisés furent repoussés vers les vergers où ils étaient de nouveau susceptibles de subir des embuscades. Selon Guillaume de Tyr, les croisés décidèrent le 27 juillet de se diriger vers les plaines situées à l’est de Damas, une zone moins fortifiée mais plus pauvre en ressources alimentaires.

Il y avait des dissensions dans les deux camps. Unur ne pouvait faire confiance à Saif ad-Din ou Nur ad-Din, craignant qu’ils prennent possession de la ville en retour de l’aide apportée.

En ce qui concerne les croisés, ils ne s’entendaient pas sur celui qui allait prendre le contrôle de la ville en cas de victoire. Guy Ier de Brisebarre, seigneur de Beyrouth, était le choix des barons locaux mais Thierry d’Alsace, le comte de Flandre, voulait la ville et était supporté par Baudouin, Louis et Conrad. Il a été rapporté par certains qu’Unur avait tenté de résoudre la situation de manière détournée, promettant également de briser son alliance avec Nur ad-Din si les croisés rebroussaient chemin4.

Vue de Damas depuis Qasiyon
Vue de Damas depuis Qasiyon

 

Cependant, Saif ad-Din et Nur ad-Din arrivèrent à Homs et entamèrent des négociations avec Unur à propos de la possession de Damas, ce que ni Unur ni les croisés souhaitaient. Apparemment, Saif ad-Din aurait également écrit aux croisés, les intimant à rebrousser chemin au plus vite.

Les renforts de Nur ad-Din leur coupant la route, il était impossible aux croisés de revenir à leur position initiale. Les chefs croisés locaux refusèrent de continuer le siège, forçant les trois rois à abandonner la ville3.

D’abord Conrad, puis le reste de l’armée, décidèrent de rentrer à Jérusalem le 28 juillet, devant subir le harcèlement des archers seljoukides pendant toute la durée de leur retraite.(4)

notes:

  1. Georges Bordonove, Les croisades et le Royaume de Jérusalem [], Pygmalion – G. Watelet, 1992,p. 201
  2. a, b, c, d, e et f Riley-Smith (1990) p.50., citant Guillaume de Tyr
  3. a, b, c, d, e et f Brundage (1962) pp.115-121.
  4. Baldwin (1969) p.510.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s