Règne du calife Omeyyade YAZID III (126/744 — 126/744) dit le Réducteur Par Jalāl-ad-Dīn Abu Ja’far Muhammad dit ibn al-Tiqtaqa de son kitab « al-Fakhri »

Publié le

L'inscription du poids de pièce, est estampillé sur le dessus dans un script angulaire appelé coufique, il évoque le nom du calife Omeyyade Yazid III. [10] The Walters Art Museum.
L’inscription du poids de pièce, est estampillé sur le dessus dans un script angulaire appelé coufique, il évoque le nom du calife Omeyyade Yazid III. [10] The Walters Art Museum.

XII. — Règne du calife Omeyyade YAZID III (126/744 — 126/744) dit le Réducteur  Par Jalāl-ad-Dīn Abu Ja’far Muhammad dit ibn al-Tiqtaqa de son kitab « al-Fakhri » 

 » Ce fut ensuite Yazid, fils de Walid, fils d’Abd al-Malik, qui devint khalife.

Il manifestait de la dévotion ; mais ou prétend qu’il croyait au libre arbitre.[117] Il reçut le surnom d’an-Nâqis (l’amoindrisseur), parce qu’il rogna sur la solde des hommes du Hedjaz ce qu’y avait ajouté Walid, [118] fils de Yazid, fils d’Abd al-Malik. Et c’est le motif pour lequel il fut surnommé an-Nâqis.

Lorsque Yazid fut proclamé khalife, il fit au peuple une allocution et leur fit entendre de belles paroles, que je vais transcrire ici à cause de leur beauté. Dans son allocution, il rappela Walid, fils de Yazid et son impiété, puis il ajouta : « Sa conduite a été honteuse ; il a méprisé les prescriptions inviolables[119] d’Allah ; aussi l’ai-je tué. » Puis il dit : « O hommes ! Vous pouvez exiger de moi que je n’élève pas pierre sur pierre, brique sur brique, que je ne creuse pas de canaux, que je ne thésaurise pas de richesses, enfin que je ne transfère pas l’argent d’une province dans une autre, avant d’avoir comblé la brèche de la première et subvenu aux besoins urgents de ses habitants ; c’est le surplus seul que j’affecterai à l’autre région la plus voisine. Ma porte ne vous sera jamais fermée. Vous toucherez vos gratifications chaque année, vos soldes chaque mois, afin qu’il y ait égalité entre ceux parmi vous qui habitent au loin et ceux qui sont près de nous. Si je tiens les promesses que je viens de vous faire, vous me devez fidélité, obéissance et loyale assistance. Si je ne tiens pas mes promesses, libre à vous de me destituer, à moins que je ne revienne à résipiscence. Si vous apprenez qu’un homme connu pour sa droiture vous donnera de sa personne ce que je viens de vous offrir, et que vous désiriez le proclamer khalife, je serai le premier à le reconnaître avec vous. Car l’on ne doit obéir à aucune créature lorsqu’il s’agit de désobéir au Créateur.[120] »

Le califat Omeyyade ver 749
Le califat Omeyyade ver 749

Je dis, moi, que c’est là un beau discours relativement à l’époque où il a été prononcé et aux mœurs de cette époque. Car telles étaient alors les conditions requises pour mériter le pouvoir. Aujourd’hui au contraire, si un roi parmi les rois se vantait qu’il ne creuserait pas de canaux, qu’il n’élèverait pas pierre sur pierre, ou s’il invitait ses sujets à nommer un autre roi à sa place, il serait considéré comme un imbécile, et il mériterait, d’après les mœurs politiques d’aujourd’hui, d’être déposé au profit d’un autre. »

Ce fut à cette époque que l’autorité des Omeyyades commença à être ébranlée, qu’on vit sourdre la dynastie ‘abbâside, et que ses émissaires furent envoyés dans les capitales,

Yazid mourut en l’an 126 (= 744 de J.-C).  »

notes du traducteur:

[117] C’est la traduction généralement admise du mot qadari, bien qu’il soit difficile de savoir exactement ce que l’on entendait au début par ce mot.

[118] Cf. Massoudi, Prairies d’or, VI, 20; Ibn al-Athir, V, p. 220.

[119] Coran, XIV, 18.

[120] Ce passage est emprunté à Ibn al-Athir, Chronicon V, 220.

Par Jalāl-ad-Dīn Abu Ja’far Muhammad dit ibn al-Tiqtaqa de son kitab « al-Fakhri » 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s