GOUVERNEMENT Omeyyade d’Ifriqiya de Kulthum ibn Iyad al-Koshayri al-Qasi (741), révolte kharijite berbère) et le jund syrien en Espagne par l’historien arabe al-Nowayri, (vers 1280 – 1331)

Publié le Mis à jour le

La bataille de Bagdoura  était un affrontement décisif dans la révolte berbère à la fin 741C'était un suivi à la bataille des Nobles de l'année précédente( le fleuve Sebou (près de l'actuelle Fès )
Vue sur le fleuve marocain du Sebou ou eu lieu la bataille de Bagdoura qui  était un affrontement décisif dans la révolte berbère  face au omeyyades à la fin de l’année  741 , elle suivais à la bataille des Nobles de l’année précédente  

GOUVERNEMENT Omeyyade d’Ifriqiya de Kulthum ibn Iyad al-Koshayri al-Qasi (741 révolte kharijite berbère) et le jund syrien en Espagne par l’historien arabe al-Nowayri, (vers 1280 – 1331)  

 » Au mois de ramadan 128 (juillet-août 741 de J. C.), il arriva dans la province d’Afrique. Avant de partir, il avait reçu le commandement, de douze mille hommes de cavalerie fournis par les établissements militaires de Syrie,[79] et il écrivit de tous côtés pour qu’on vînt prendre part à son expédition. Il partit ensuite, ayant avec lui les aâmils de l’Egypte, de Barka et de Tripoli.

En arrivant dans la province, il contourna Kairewan et marcha directement sur Ceuta, après avoir donné à Abd er-Rahman Ibn Okba el-Ghaffâri le commandement de la première ville. Abd er-Rahman était alors kadi de la province d’Afrique.

Kolthoum ayant appris que Habib ibn abi Obéidah résistait toujours aux Berbers, alla à leur rencontre et les trouva, au nombre de trente mille sur le bord de la rivière de Tanger, wadi Tandja, où ils furent aussitôt rejoints par Khalid Ibn Homeid ez-Zenati. Cette multitude de cette immense armée s’ébranla et marcha contre les musulmans.

Le combat fut terrible ; Kolthoum y périt, ainsi qu’Ibn abi Obéidah, Soleïman ibn abi Mohadjir et les principaux d’entre les Arabes : le reste prit la fuite.

Les Syriens passèrent en Espagne, et les Egyptiens ainsi que les habitants de la province d’Afrique se réfugièrent en Ifrikiya.[80]

Quand la nouvelle de cette défaite fut portée à Kairewan, le peuple se révolta ; et, en même temps, Okasa Ibn Aiyoub el-Fezâri s’insurgea contre ceux de Kabes.[81] Okasa était sufrite, et il commandait l’avant-garde des Syriens, lors de leur entrée en Afrique avec Obeïd Allah ibn el-Habhâb.

Alors Abd er-Rahman ibn Okba marche contre lui et l’attaque ; Okasa prend la fuite ; un grand nombre de ses partisans sont tués et le reste dispersé. Quand le calife  Hischam ibn Abd el-Mélik apprit l’état dans lequel la province se trouvait, il y envoya Hanzala Ibn Safwan, de la tribu de Kalb.  » 

 

notes :

[79] Le texte porte du peuple de la Syrie (ahl al sham) Ce fut ainsi qu’on désignait les tribus arabes cantonnées dans les djonds ou arrondissements militaires de ce pays.

[80] Ifrikiya, le nom de la province d’Afrique (Constantinois, Tunisie et Tripolitaine), fut aussi donné à la ville de Kairewan, qui en était la capitale. En parlant du même événement, Ibn Khaldoun dit positivement que les Africains et les Égyptiens se retirèrent à Kairewan.

[81] Le texte est obscur et peut signifier qu’Okasa s’insurgea à la tête des habitants de Kabes.

Traduction française de Chehab ed-Din Ahmed ben Abd al-Wahlab al-Nowayri, de son histoire de la province d’Ifriqiya  et du Maghreb, de al-Andalus et de la Sicile 

Chehab ed-Din Ahmed ben Abd al-Wahlab al-Nowayri, (vers 1280 – 1331) est un historien et jurisconsulte arabe du xive siècle.

Né à Al-Niwaireh en Égypte, il a laissé une encyclopédie historique, intitulée Nihaya al-arab fi fonoun al-adab (c’est-à-dire « tout ce qu’on peut désirer de savoir concernant les différentes branches des belles-lettres »), divisée en cinq parties, de cinq livres chacune. Aussi, il a écrit Chronique de Syrie et Histoire des Almohades d’Espagne et d’Afrique et de la conquete de la ville de Maroc (Marakesh) 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s