Gouvernement Abbasside de la dynastie Muhallabide d’Ifriqiya de l’émir Dawud ibn Yazid ibn Hatim al-Muhallabi al-Azdi ( 787) par l’historien arabe al-Nowayri, (vers 1280 – 1331).

Publié le

La chaîne de montagnes de Djebba (gouvernorat de Béja, Bedja)
La chaîne de montagnes de Djebba (gouvernorat de Béja, Bedja) dans le nord ouest de la Tunisie pas loin de la frontière algérienne

Gouvernement Abbasside de la dynastie Muhallabide d’Ifriqiya de l’émir  Dawud ibn Yazid ibn Hatim al-Muhallabi al-Azdi ( 787) par l’historien arabe al-Nowayri, (vers 1280 – 1331).

Dans sa dernière maladie, dit l’historien, Yézid nomma pour son successeur son fils Dawoud, qui prit le commandement à la mort de son père.

Une révolte éclata aussitôt parmi les Berbers des montagnes de Badja ; elle fut suivie d’une autre des Ibadites à la tête desquels figurait Salih ibn Noseir, de la tribu berbère de Nifzawa.

El-Mohelleb, fils de Yézid, attaqua ce dernier à Badja ; mais il fut défait et perdit un grand nombre de ses compagnons.

Alors Dawoud envoya contre les Berbers Soleïman ibn As-samma ibn Yézid ibn Habib ibn el-Mohelleb, à la tête de dix mille cavaliers.

Celui-ci livra bataille aux Berbers, les mit en déroute, les poursuivit et en tua plus de dix mille, sans que les milices sous ses ordres eussent éprouvé aucune perte.

L’historien dit ensuite : Un grand nombre des chefs des Berbers se joignirent à Salih ibn Noseir ; mais Soleïman marcha contre eux, et, les principaux étant tombés sous ses coups, il revint à Kairewan.

Dawoud continua à gouverner ta province d’Afrique jusqu’à ce que son oncle Roflh ibn Hatim y arrivât pour en prendre le commandement.

Après avoir administré pendant neuf mois et quinze jours, Dawoud se rendit en Orient, où le khalife Harun ar-Raschîd le reçut avec distinction et mit entre ses mains le commandement de l’Egypte, et plus tard le gouvernement de Sindh, où il mourut.   » 

Précédé par Yazid ibn Hatim al-Muhallabi             Gouverneur abbasside de l’Ifrikiya
787 ou 788
Suivi par Rawh ibn Hatim al-Muhallabi
Précédé par Muhammad ibn Zuhayr al-Azdi             Gouverneur abbasside de l’Egypte
de 791 à 792
Remplacé par Musa ibn Isa
Précédé par Ayyub Ibn Ja’far ibn Sulayman             Gouverneur abbasside d’al-Sindh
800-820
Suivi par Bishr ibn Daoud al-Muhallabi

 

Traduction française de Chehab ed-Din Ahmed ben Abd al-Wahlab al-Nowayri, de son histoire de la province d’Ifriqiya  et du Maghreb, de al-Andalus et de la Sicile 

Chehab ed-Din Ahmed ben Abd al-Wahlab al-Nowayri, (vers 1280 – 1331) est un historien et jurisconsulte arabe du xive siècle.

Né à Al-Niwaireh en Égypte, il a laissé une encyclopédie historique, intitulée Nihaya al-arab fi fonoun al-adab (c’est-à-dire « tout ce qu’on peut désirer de savoir concernant les différentes branches des belles-lettres »), divisée en cinq parties, de cinq livres chacune. Aussi, il a écrit Chronique de Syrie et Histoire des Almohades d’Espagne et d’Afrique et de la conquete de la ville de Maroc (Marakesh)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s