La mosquée al-Naqqah de la medina de Tripoli est la plus vieille de Libye

Publié le Mis à jour le

La mosquée al-Naqah de la vieille ville de Tripolie en Libye est la plus ancienne mosquée du pays, ont pense que Al-Naqah mosquée est la plus ancienne mosquée survivre à Tripoli, datant de la première chef d'Etat arabe de Tripoli, à savoir Umer Ibn Al-A'as (Amr ibn al-As, عمرو بن العاص , c.573 - 664 CE). La structure est divisée en compartiments carrés, dont chacune est entourée par un dôme. Les dômes sont pris en charge par des colonnes antiques prises de plus tôt, beaucoup plus âgé, les structures.
Intérieur de la mosquée al-Naqah dans la médina de Tripoli Libye , elle date du compagnon et général du califat rashidun Amr ibn al-As (ra)

La mosquée al-Naqah de la vieille ville de Tripoli en Libye (anciennement parti orientale de l’Ifriqiya)  est la plus ancienne mosquée du pays, ont pense qu’elle fut fondé par le compagnon et général arabe du califat Rashidun Amr ibn al-As , 573 – 664 (radi ALLAH anhu). Elle daterai de 643 lors de la prise tripoli par les forces du califat rashidun

La structure est divisée en compartiments carrés, dont chacune est entourée par un dôme. Comme celle de Tunis (Hassan ibn Numan ak-Ghassani) et celle de Mila (Abu Muhajer Dinar al-Mahzoumi), elle fut construite sur une ancienne place d’une basilique ou cathédrale byzantine  .

la plus vielle mosquée de tripoli qui daterai damr al as rashidun
Autre vue de la mosquée 

Les dômes sont tenus par des colonnes antiques d’origine phénicienne, romaine ou byzantine.

Elle serrai donc la 2eme d’Afrique après celle de Fustat (Egypte 1), et avant  celle de Kairouan (Tunisie 3) et celle de Mila en (Algerie 4)  .

Peu de renseignement écris provienne de cette mosquée, ci ce n’est que la majorité des éléments de la mosquée furent rénovés en  1610 sous les Ottomans.

Vue sur la porte
Vue sur la porte

Selon le site « al-Qantara »  Les origines de ce petit édifice sont quelque peu obscures et, faute de données précises, la tradition populaire a forgé autour de sa fondation un certain nombre de légendes inspirées du célèbre épisode de la chamelle de Muhammad qui s’arrêta, au moment de l’hégire, à l’emplacement où l’on érigea la première mosquée de l’islam à Médine. A Tripoli, ce fut la chamelle du calife ‘Umar (r. 634-644) qui refusa de se lever du lieu où l’on dressa la mosquée. On attribue aussi parfois l’origine de cet édifice au général ‘Amr b. al-‘As qui effectua en 643 la conquête de la ville à la tête des armées de l’islam. Les habitants pour acheter leur amnistie lui auraient offert une chamelle chargée de pièces que le conquérant utilisa, non pour lui-même, mais pour construire la première mosquée de la ville. Toutefois la tradition la plus couramment invoquée et de loin la plus plausible pour expliquer la dénomination de cette mosquée est celle du passage du calife fatimide al-Mu‘izz au moment où celui-ci quitta l’Ifrîqiyya pour installer le siège du califat en Egypte en 973. Devant l’accueil chaleureux que lui réservèrent les Tripolitains, il décida d’offrir à la ville et à ses habitants une des chamelles qui transportaient son trésor afin d’agrandir et d’embellir la grande mosquée de la ville.

Le plus ancien témoignage historique, celui du célèbre voyageur al-Tijânî qui passe à Tripoli en 1307, attribue l’édifice, alors désigné sous le nom de jâmi‘ al-a‘dham, à la dynastie des Fatimides et donne la date de 913 ou 916 pour l’édification du minaret par le gouverneur Khalîl b. Ishaq (m. 933). L’édifice fut cependant en partie détruit lors du bombardement de la ville par les Espagnols en 1510 et restauré seulement en 1610 par le gouverneur turc, Safar Dey, qui a laissé une inscription commémorant ses travaux. http://www.qantara-med.org/qantara4/public/show_document.php?do_id=1473&lang=fr

Une carte montrant la répartition des mosquées dans la médina (la vieille ville de Tripoli). 1 - Qaramanli Mosquée 2 - Al-Naqah mosquée 3 - Muhammad PashaMosque 4 - Mosquée Darghut 5 - Mosquée Gurji 6 - Mahmoud Mosquée 7 - Mosquée de Sidi Salem
Carte montrant la répartition des mosquées dans la médina (la vieille ville de Tripoli).
1 – La mosquée Qaramanli
2 – La mosquée Al-Naqah
3 -La mosquée Muhammad Pasha
4 – La mosquée Mosquée Darghut
5 – La Mosquée Gurji
6 – La mosquée Mahmoud
7 – Mosquée de Sidi Salem  
Sources:
Gearon, Eamonn. « The Arab Invasions. » History Today 61.6 (2011): 47-52.
Lonely Planet Country Guide Libya. Lonely Planet, 2011. Print.
Naylor, Phillip C. North Africa a History from Antiquity to the Present. Austin: University of Texas, 2009. Print.
Petersen, Andrew. Dictionary of Islamic Architecture. London: Routledge, 1996
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s