Voici la teneur de la lettre envoyée par le Prophète Muhammad paix et bénédiction d’ALLAH sur lui à Kisrâ empereur Sassanide de Perse:

Publié le

La lettre a Kisra  (Khrosoes) empereur des Perses Sassanides
La lettre a Kisra (Khrosoes) empereur des Perses Sassanides

 

Voici la teneur de la lettre envoyée par le Prophète Muhammad paix et bénédiction d’ALLAH sur lui  à Kisrâ empereur Sassanide de Perse:

 » Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. De Muhammad, Messager d’Allah, à Kisrâ, roi de Perse. Que la paix soit sur ceux qui suivent le droit chemin, croient en Allah et en Son Messager et attestent qu’il n’y a d’autre divinité qu’Allah, Seul et sans associé et que Muhammad est Son Serviteur et Son Messager !

Je t’appelle à Allah car je suis Son Messager envoyé à toute l’humanité afin d’avertir ceux qui sont en vie et avoir raison des mécréants ! Accepte de te soumettre à Allah en embrassant l’Islam et tu seras sauvé ! Si tu le refuses, tu porteras la responsabilité du péché des Zoroastriens ! « .

 

Abdullah Ibn Hudfâfa As-Sahmî fut chargé de transmettre la lettre qu’il donna au roi du Bahreïn. Nous ignorons si celui-ci a, à son tour envoyé un émissaire afin de la transmettre au roi de Perse ou s’il a lui aussi chargé ‘Abdullah Ibn Hudhâfa de le faire.

 

Lorsque Kisrâ reçu la lettre, il la déchira en disant avec mépris :

 » Comment un homme aussi vil et qui de plus est un de mes sujets ose faire précéder mon nom du sien ? « .

 

Le Prophète (saws), mis au courant de cette réaction, invoqua Allah en ces termes :

 » Qu’Allah anéantisse son pouvoir ! « .

Son invocation sera par la suite exaucée.

 

Kisrâ ordonna à Bâdhân, son représentant au Yémen, d’envoyer deux hommes chargés de lui ramener le Prophète (saws). Les deux hommes se présentèrent au Messager et l’un deux lui dit sur un ton quelque peu menaçant :  » Ksrâ, le roi des rois, a écrit au gouverneur, Bâdhân, lui demandant d’envoyer quelqu’un te chercher et te conduire jusqu’a lui, Bâdhân m’envoie donc te chercher ! « .

 

Le Prophète (saws) demanda aux émissaires de revenir le lendemain.

 

Pendant ce temps, une rébellion avait vu le jour dans la cour du roi de Perse suite à sa défaite contre César. Ceci se solda par l’assassinat de Kisrâ par son propre fils, Siroës et par sa prise du pouvoir, au cours de la nuit du mardi 10 du mois de Jumâdâ Al-Ûlâ de la septième année de l’Hégire.

 

Le Prophète (saws) en fut informé par la révélation et lorsque les deux émissaires revinrent le lendemain, il leur transmit la nouvelle.

Ils répondirent :  » Es-tu sûr de tes allégations ? Que devons-nous dire au roi de ta part ? « .

Il dit alors :

 » Oui, dites-le lui ! Dites-lui aussi que ma religion et mon pouvoir parviendront à ce qu’a pu atteindre Kisrâ, jusqu’aux limites que pourraient fouler pieds et sabots ; s’il embrasse l’Islam, je l’autoriserai à garder ce qu’il possède, et je l’introniserai ainsi que sa descendance à la tête de son peuple « .

 

Les deux hommes transmirent ses propos à Bâdhân qui, peu après cela, reçut une lettre l’informant du meurtre de Kisrâ par son fils Siroës, le fils, lui disait :  » Observe l’homme au sujet duquel mon père t’avait écrit et ne lui nuis pas jusqu’au nouvel ordre ! « .

 

Ceci fut à l’origine de la conversion à l’Islam de B^dhân et des Perses du Yémen.

kisa

Sceau du Prophète Muhammad (paix et bénédiction d'ALLAH sur lui)
Sceau du Prophète Muhammad (paix et bénédiction d’ALLAH sur lui)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s