La mosquée d’époque Omeyyade de Sanaa au Yemen qui date officiellement de 705-715 JC fondé par le calife Omeyyade al-Walid 1er

Publié le

La mosquée de Sana au Yemen 705-715 par le calife Omeyyade al-Walid 1er selon la légende locale, le Prophète Muhammad (paix et bénédiction d'ALLAH sur lui) fut lié à la planification et la construction de la mosquée autour de 630 JC (6 AH ), mais il n'existe aucune preuve à l'appui. La région de Sanaa était central dans la propagation (au niveau des armées du califat rashidun constitué de yéménite) de la religion islamique, où la plupart des structures pré-islamiques ont été détruites. Beaucoup de découvertes archéologiques fur réalisé dans la Grande Mosquée de Sana ont étayer sa construction à l'époque Prophétique . L'histoire traditionnelle place cet édifice dans la période où le Palais Ghumdan et la cathédrale ont été démolis, et le matériel fut récupéré d'eux a été utilisé pour construire la mosquée. Comme dans la grande partie des premières mosquées Son histoire officiel et écrite remonte à 705-715 (86-96 AH), lorsque le calife omeyyade al-Walid I a étendu la mosquée avec des dimensions beaucoup plus grandes. Les arcades des toits plats en pierres de la mosquée ( à l'intérieurs) indique une origine comme étant byzantine , et du type caractéristiques architecturales de l' empire d'Axoum . Une inscription dans la langue pré-islamique sud-arabique  de la région, (un morceau réutilisé) dans un soutien de la voûte de pierre, fut retrouvé. [7] Une autre inscription trouvée dans la cour, date la mosquée à 753 de notre ère, sois de la période du califat abbasside
La mosquée d’époque Omeyyade de  Sanaa au Yemen  qui date officiellement de 705-715 JC fondé par le calife Omeyyade al-Walid 1er 
La mosquée d’époque Omeyyade de  Sana au Yemen  qui date officiellement de 705-715 JC fondé par le calife Omeyyade al-Walid 1er

Selon la légende locale, le Prophète Muhammad (paix et bénédiction d’ALLAH sur lui) fut lié à la planification et la construction de la mosquée autour de 630 JC (6 AH ), mais il n’existe aucune preuve à l’appui.

La région de Sanaa était central dans la propagation (au niveau des armées du califat rashidun constitué de yéménite) de la religion islamique, où la plupart des structures pré-islamiques ont été détruites.

Beaucoup de découvertes archéologiques fur réalisé dans la Grande Mosquée de Sana ont étayer sa construction à l’époque Prophétique .

L’histoire traditionnelle place cet édifice dans la période où le Palais Ghumdan et la cathédrale ont été démolis, et le matériel fut récupéré d’eux a été utilisé pour construire la mosquée.

Comme dans la grande partie des premières mosquées Son histoire officiel et écrite remonte à 705-715 (86-96 AH), lorsque le calife omeyyade al-Walid I a étendu la mosquée avec des dimensions beaucoup plus grandes. Les arcades des toits plats en pierres de la mosquée ( à l’intérieurs) indique une origine comme étant byzantine , et du type caractéristiques architecturales de l’ empire d’Axoum .

Une inscription dans la langue pré-islamique sud-arabique de la région, (un morceau réutilisé) dans un soutien de la voûte de pierre, fut retrouvé.

Une autre inscription trouvée dans la cour, date la mosquée à 753 de notre ère, sois de la période du califat abbasside

Intérieur de la mosquée
Intérieur de la mosquée

 

Un des fragments coraniques trouvés en 1972 dans le grenier de la mosquée.
Un des fragments coraniques trouvés en 1972 dans le grenier de la mosquée.

Les manuscrits de Sana’a retrouvés en 1972 au Yémen sont considérés par certains comme la plus ancienne version existante du Coran. Le texte est daté des deux premières décennies du 8eme siècle1, certains remontant même à la deuxième moitié du 8eme siècle. Ces manuscrits proviennent de 926 Corans2. 

En 1972, après de fortes tombés de pluies, un mur de la Mosquée est tombé, les ouvriers qui rénovaient le bâtiment dans le grenier de la Mosquée sont tombés sur environ un millier de volumes différents, dont les plus anciens remontent au 1er siècle de l’Hégire, constitués de fragments sur parchemins et sur papiers3. N’ayant aucune idée de ce qu’ils avaient trouvé ils se sont contentés de ramasser les documents, de les ranger dans une vingtaine de sacs de pommes de terre, et les ont laissés dans l’escalier d’un des minarets de la mosquée.

Qadhi Ismail al-Akwa’, alors président de l’Autorité des Antiquités yéménites, s’est rendu compte de ce que pouvait représenter cette découverte et a demandé une aide internationale pour examiner et sauvegarder les fragments ; en 1979 il a réussi à intéresser un chercheur ouest-allemand invité qui, à son tour a persuadé son gouvernement d’organiser et de financer un projet de restauration.

Gerd-Rüdiger Puin donne une datation au Carbone 14 de 657 à 6904.
Le docteur Hans-Caspar Graf von Bothmer, spécialiste des manuscrits arabes de la période médiévale, a travaillé sur le projet de restauration et de catalogage des manuscrits de Sana’a. En étudiant les caractéristiques paléographiques, la décoration et l’enluminure des manuscrits, von Bothmer a daté le texte de la dernière décennie du ier siècle de l’Hégire, vers 91-96 H, soit 710 – 715, sous le règne du calife omeyyade Al-Walid1.

 

Les deux minarets blancs sur le côté gauche sont les ceux de la Grande Mosquée de Sanaa.
Les deux minarets blancs sur le côté gauche sont les ceux de la Grande Mosquée de Sanaa.

  1. a et b Hans-Caspar Graf von Bothmer, Architekturbilder im Koran. Eine Prachthandschrift der Umayyadenzeit aus dem Yemen, Pantheon, Volume 45, 1987, pp. 4-20
  2. entretien avec le professeur François Déroche sur Oumma.com
  3. Article de l’UNESCO 
  4. dans ifpo numéro 19 
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s