5 inscriptions dédicaces au premier calife Omeyyade Muawiya ibn abi Sufyan (radi ALLAH anhu) 661-680

Publié le Mis à jour le

inscription gravée sur le barrage de Sadd Saysid dans la région de Ta’if (sud du Hijaz)
L’inscription originale;  source image  : google
082410100815n5014uvmtzejgxdg muawiya barrage insciption
L’inscription original sur le barrage de Sadd Saysid dans la région de Ta’if (sud du Hijaz)

 

1 ) Inscription Arabe gravée sur le barrage de Sadd Saysid dans la région de Ta’if (sud-Hijaz) attribué au calife Muawiya ibn  Abu Sufyan (radi ALLAH anhu) (661-680 jc) premier calife de la dynastie des Omeyyades, en 58 de Hijra /677-78 jc :

« C’est le barrage du serviteur de Dieu Muawiya, commandeur des Croyants. ‘Abd Allah ibn Sakhr l’a construit avec la permission de Dieu en l’an 58. Ô Dieu, pardonne au serviteur de Dieu Muawiya le commandeur des Croyants et affermis-le et rends-le victorieux et fais en profiter les Croyants. ‘Amr ibn Janab a écrit ».    (fin 

‘ ————————————————————————————————————————————————————————————————————

2)  Voici une autre inscription dédié au premier calife de la dynastie des Omeyyades Muawiya  ibn Abi Sufyan (radi ALLAH anhu) :

La retranscription textuelle .
La retranscription textuelle .
En fait plusieurs barrages furent construit sous les Omeyyades dès le califat de Muawiya (radi ALLAH anhu)
La Deuxième inscriptions sur un barrage construit par le calife Muawiya radi ALLAH anhu  (Médine, en Arabie Saoudite), 40-60 AH / 661-80 CE

 

 

Le  barrage  Omeyyade au sud de Ta'if  fait par Muawiya  radi ALLAH anhu
Le barrage Omeyyade au sud de Ta’if fait par Muawiya radi ALLAH anhu

La traduction de l’inscription est 

 » Au nom de Dieu le Clément le Miséricordieux ce barrage est au nom du serviteur de Dieu, Muawiya commandeur des croyants, O Dieu, bénis le pour cela, Seigneur des cieux et de la terre.  Abū Raddad client (mawlah)  de ‘Abdallāh Ibn’Abbās construit par la puissance et la force de Dieu, et Kathir ibn al- Salt et Abou Moussa ont supervisé.

————————————————————————————————————————————————————————————————————-

3) – Les 2 sceaux du calife Muawiya (radi ALLAH anhu) et leurs inscription :

 

Ces deux sceaux, identiques dans leur contenu, sont peut-être les premiers exemples connus de califat omeyyade
Ces deux sceaux, identiques dans leur contenu, sont peut-être les premiers exemples connus de califat omeyyade

Traduction du  Sceau du calife Muawiya (radi ALLAH anhu)  de l’an 44 Hijra  (664 jc) :

«  Mimma amara bihi amīr al-muminīn Muawiya bi- ʿ azl al-amīr ʿ Abd Allāh ibn Amīr min wilaya fī al-Basra « 

Traduction  :

« Parmi ces choses ordonnées par  le Commandeur des Croyants  Muawiya de révoquer l’émir Abd Allah ibn Amir au commandement  d’al-Basra » 

Donc ce sceau signe la destitution d’un émir gouverneur en l’occurrence : Abdullah ibn Amir  ( عبدالله بن عامر) qui était un gouverneur d’al-Basra (647-656) et un général de l’armée  du califat Rashidun, il étais gouverneur depuis l’époque du calife  Uthman ibn Affan radi ALLAH anhu . Il étais connu pour ses prouesses administrative et militaire. Après que  Muawiya (radi ALLAh anhu) ait fondé la dynastie des Omeyyades lors de la dissolution de l’ empire  du califat Rashidun. Abdullah ibn Amir est resté un certain temps  gouverneur de al-Basra sous la dynastie des Omeyyades, bien plus tard Muawiya (radi ALLAH anhu), la « disposé » de la gouvernance d’al-Busra probablement en raison de son influence croissante dans la vilel d’al-Basra. Abdullah ibn Amir a protesté contre son licenciement. Abdullah a quitté al-Basra pour Médine et y mourut en l’an 678, à l’âge de 56 ans..  (fin) 

————————————————————————————————————————————————————————————————————-

4) Inscription Grec du bain (hamam)  Hammat Gader au nom du calife Muawiya (radi ALLAH anhu)

Inscription grecque de l'époque du calife Mu'āwiya dans les bains de Hammat Gader
Inscription grecque de l’époque du calife Mu’āwiya dans les bains de Hammat Gader 

Traduction du texte grec de Hammat Gader au nom du calife Muawiya :

 » Au cours des jours du serviteur de Dieu Muawiya (Abdalla Maavia), le commandant des fidèles (Amera almoumenēn) les bains chauds des gens là-bas ont été sauvés et reconstruits par Abd Allah fils d’Abou Hashim (Abouasemou), le gouverneur, le cinquième jour du mois de Décembre, le deuxième jour (de la semaine), dans la sixième année de l’indiction, dans l’année 726 de la colonie, selon les Arabes (kata Arabas) la 42e année,

pour la guérison des malades, sous la garde de Ioannes, le fonctionnaire de Gadara » (fin) 

————————————————————————————————————————————————————————————————————-

5) La traduction de la dédicasse au calife Omeyyade  Muawiya (radi ALLAH anhu)  sur le dirham arabo-sassanide :

Légende et conception Face Domaine buste de roi sassanide (Khosrow II) à droite.  à gauche, derrière la tête en Pahlawi scénario AFZUT / GD  "Peut augmenter sa royauté"  à droite, en face de visage dans Pahlawi scénario MAAWIA AMIR / I-WRUISHNIKAN  "Mu'awiya Commandeur des Croyants" Dans large marge 3:00-6:00 heures bism allah  "Au nom de Dieu"  étoiles et croissants à 3:00, 6:00 et 9:00 Inverse Domaine Sassanide autel du feu élevé sur trois étapes avec un prêtre accompagnateur ou mabedh de chaque face debout de côté, au-dessus des flammes s'élevant de l'autel, à droite, un petit croissant et sur ​​la gauche une petite étoile  à gauche vers le bas, la SIJHL date Pahlawi (43)  à droite DAP = Darabjird-Fasa  tous enfermés dans un cercle triple.
Légende du Dirham Omeyyade de Muawiya
Face

buste du roi sassanide (Khosrow II) à droite.
à gauche, derrière la tête en Pahlawi : AFZUT / GD
Traduction : « Peut augmenter sa royauté »
à droite, en face du visage en Pahlawi  : MAAWIA AMIR / I-WRUISHNIKAN
Traduction « Mu’awiya Commandeur des Croyants »
Dans la marge
:  bism ALLAH
Traduction « Au nom de Dieu »
é

————————————————————————————————————————————————————————————————————

 

source:

  • Miles 1948; Grohmann1962, p. 56-68; Khan et al-Mughannam, p. 129-13
  • Saʿd b. ʿAbd al-Az ī z al-Rash ī d, Dirāsāt Fī al-āthār al-Islāmiyya al-Mubakkira bi-l-Madīnat al-Munawwara , 2000, Riyadh: Saudi Arabia, pp. 46–60.
  • Les débuts de l’architecture musulmane (622-750) [K. A. C. Creswell, Early Muslim Architecture, Umayyads A. D. 622-750, with a contribution on the mosaics of the Dome of the Rock in Jerusalem and of the great mosque in Damascus by Marguerite Gautier-Van Berchem, Second edition, in two parts, vol. I, parts I, and II]
  • Monnaies arabo-sasanides Raoul Curiel   lien Revue numismatique  lien   Année   1965   lien Volume   6   lien Numéro   7   lien pp. 321-328
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s