Règne du calife Abbasside al-Zâhir bi-‘Amr Allah (1225-1226) Par ibn al-Tiqtaqa de son kitab « al-Fakhri »

Publié le

ABBASID, AL-ZAHIR (622-623) Dinar, Daquqa 623h

Règne du calife Abbassideal-Zâhir bi-‘Amr Allah (622 / 1225 — 623 / 1226)Par Jalāl-ad-Dīn Abu Ja’far Muhammad dit ibn al-Tiqtaqa de son kitab « al-Fakhri »

Après Nasir, régna son fils Abou Nasr Muhammad Zahir biamr Allah, fils de Nasir lidin Allah.

Il reçut le serment de fidélité en 622 (1225 de J.-C.).

Son règne ne fut pas long, et il ne s’y produisit aucun événement qui mérite d’être relaté, si ce n’est l’incendie qui a détruit la sainte coupole (qoubba) du mausolée de Moussa et d’Al-Djawâd (sur eux soit le salut!).

Zahir en fit commencer la reconstruction, mais il mourut avant qu’elle fut terminée.

La reconstruction en fut achevée par Moustansir.

De même, c’est Zahir qui a fait construire le nouveau pont, qui existe aujourd’hui à Bagdad.

Quand il l’acheva, les poètes lui adressèrent des compliments en vers, dans lesquels ils faisaient la description du pont.

Parmi ceux qui composèrent des poésies à cette occasion, il y avait Mouwaffaq ad-Dîn Abou-l-Qâsim, fils de Abou-l-Hadîd,[204] secrétaire-rédacteur de la chancellerie.

En voici un fragment :

« C’est un imam qui a proscrit l’humiliation de la mendicité et qui pratique la vraie générosité.

Il a établi une route sur le Tigre, pour ceux qui veulent y aller ou le quitter.

Il opposa à un pont, qui était déjà sur un point du Tigre, un nouveau pont sur un autre point,

Comme deux lignes d’écriture sur un papier blanc tracées avec art par la plume [qalam] du calligraphe,

Comme deux colliers d’ambre qui encadrent la blancheur de la poitrine d’une jeune fille aux seins arrondis,

Comme deux files parallèles de chameaux, debout sur une grande place. »

Zahir mourut en l’année 623 (1226 de J.-C.).[205]

Carte de l'est de la vlel de Baghdad  Carte de Baghdad entre 400 et 700 de l'hégire période sous les Buyyid Seldjouk et mongoles source  Collected Works of Guy Le Strange The Medieval Islamic World, Volume 1
Carte de l’est de la ville de Baghdad  entre 400 et 700 de l’hégire, soit la période sous les Buyyides, Seldjoukides et Mongoles source:  Collected Works of Guy Le Strange The Medieval Islamic World, Volume 1

HISTOIRE DU VIZIRAT SOUS LE REGNE DE ZAHIR

Ce prince maintint le Qoummî, le vizir de son père, dans ses fonctions, et ne prit pas d’autres vizirs.

Fin du viziriat et du califat d’al-Zahir

Notes du traducteur:

[204] Nous connaissons un Ibn Abi-l-Hadid, poète, qui vivait précisément à cette époque (né en 586 = 1190, mort en 655 = 1257), et sur lequel on peut voir, infra, la traduction correspondante à la page 456 du texte arabe. Serait-ce son fils?

[205] Voyez un éloge de ce khalife dans Ibn al-Athir, Chronicon, XII, 287 et 298.

Par Jalāl-ad-Dīn Abu Ja’far Muhammad dit ibn al-Tiqtaqa de son kitab « al-Fakhri »

(Wikipedia Bio)  Abû an-Nasir « al-Zâhir bi-‘Amr Allah » Muhammad ben Ahmad an-Nâsir1 surnommé Al-Zâhir2 est né en 1176. Il a succédé à son père An-Nasir comme trente cinquième calife abbasside en 1225. Il est mort le 10 juillet 12263. Son fils Al-Mustansir lui a succédé.

Az-Zâhir a très été désigné comme successeur par son père dès 1189.

Puis c’est son frère Abû al-Hasan qui a eu ce titre.

Ce frère est mort prématurément en 1216 si bien que ‘az-Zâhir est redevenu le successeur présomptif. Il a succédé à son père en 1225.

al-Quds (Jérusalem)
al-Quds (Jérusalem)

Le règne

Az-Zâhir eut un règne très bref, de moins d’un an. On ne sait presque rien de lui sinon qu’il était doux et vertueux. Il a adouci la rigueur du système instauré par son père en abaissant les impôts. Il a essayé de construire une armée puissante pour pouvoir résister aux risques d’invasion. .

Frédéric II épouse Isabelle, la fille de Jean de Brienne, et devient ainsi roi de Jérusalem (1225). Les croisés sont toujours là.

Gengis Khan était de retour en Mongolie au printemps de 1225, Il passa l’hiver de 1225-1226 et l’été suivant dans ses campements de la Toula. Il avait maintenant plus de soixante-dix ans. De Pékin à la Volga, tout tremblait devant lui.

Az-Zâhir est mort après un règne de neuf mois le 10 juillet 1226. Le nouveau Calife est son fils Al-Mustansir.

Notes

  1. arabe : abū an-naṣir « al-zāhir bi-ʾamr allāh » muḥammad ben ʾaḥmad an-nāṣir,
    أبو النصر « الظاهر بأمر الله » محمد بن أحمد الناصر
  2. arabe : al-zāhir bi-ʾamr allāh, الظاهر بأمر الله,
  3. 13 rajab 623 A.H.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s