Conquête de l’Andalousie par ‘Abd el-Mou’min l’Almohade (1146), par ibn al-Athir :

Publié le

Vue générale sur la Giralda de Seville (Ishbiliya)  Au 9eme siècle, sous le règne de l'émir Omeyyade Abd al-Rahman II, fut édifiée la première grande mosquée de Séville, à l'emplacement actuel de l'église du Salvador, situé non loin de la cathédrale. Il faut en réalité attendre les Almohades pour que soit bâtie la grande mosquée dont la Giralda constitue l'héritage le plus précieux. Au xiie siècle, les Almohades, fraîchement débarqués du Maghreb, décident de faire de la cité leur capitale, laquelle se peuple de plus en plus généreusement et renforce sa splendeur et son prestige.
Vue générale sur la Giralda de Seville (Ishbiliya) Au 9eme siècle, sous le règne de l’émir Omeyyade Abd al-Rahman II, fut édifiée la première grande mosquée de Séville, à l’emplacement actuel de l’église du Salvador, situé non loin de la cathédrale. Il faut en réalité attendre les Almohades pour que soit bâtie la grande mosquée dont la Giralda constitue l’héritage le plus précieux. Au xiie siècle, les Almohades, fraîchement débarqués du Maghreb, décident de faire de la cité leur capitale, laquelle se peuple de plus en plus généreusement et renforce sa splendeur et son prestige.

[P. 75] Conquête de l’Espagne par ‘Abd el-Mou’min l’Almohade (1146)  :

En 541 (12 juin 1146), ‘Abd el-Mou’min ben ‘Ali envoya en Espagne un corps d’armée qui y conquit toute la portion musulmane de la Péninsule.

Pendant qu’il était occupé à bloquer Merrâkech, il avait reçu une députation venant de ce pays et où figurait entre autres Aboû Dja’far Ahmed ben Mohammed ben H’amdîn, laquelle lui remit une lettre contenant le serment de fidélité à lui prêté par les Andalous et la nouvelle qu’ils seraient dorénavant du parti des Almohades et soutiendraient son pouvoir.

Le prince accepta ces offres, remercia les députés, les tranquillisa et réclama leur aide.

Sur la demande de secours qu’ils lui adressèrent, il équipa un corps d’armée considérable qu’il fit partir avec eux, de même qu’il expédia une flotte.

Celle-ci fit voile pour l’Espagne du côté de Séville, dont elle remonta le fleuve : la ville, où se trouvait un corps d’Almoravides, fut assiégée par terre et par mer et prise de vive force.

Un certain nombre de ceux qui la défendaient furent massacrés, mais il fut pardonné aux habitants, qu’on laissa tranquilles.

Les vainqueurs s’emparèrent du pays, dont les habitants embrassèrent le parti Almohade d’Abd el-Mou’min.

Bannière Almohade
Bannière Almohade

Traduction française de ibn al-Athir du kitab  «Al-Kamil fi al-Tarikh  »

Abu al-Hasan Ali ‘izz al-Din ibn al-Athir historien arabe sunnite (né en 1160 à Cizre, mort en 1233 à Mossoul). Son œuvre principale est Al-Kamil fi al-Tarikh (La Perfection des histoires. 1231), considérée comme l’un des plus importants livres d’histoire du monde musulman. Il est également l’un des principaux chroniqueurs arabo-musulmans des croisades dont il fut un témoin oculaire, ayant participé à la guerre sainte (djihad) contre la troisième croisade 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s