Gouvernement Omeyyade de Maslama ibn Mukhallad ibn al-Samit al-Ansari (616- 682) en Egypte qui nomme Abu al-Muhajer Dinar al-Makhzoumi (674-681) en Ifriqiya par Ibn al-Athir :

Publié le Mis à jour le

 La Mosquée de Sidi Ghanem à Mila en Algérie (675-676 JC)  par le compagnon  et général omeyyade Abu Muhajer Dinar al-Makhzoumi (radi ALLAH anhu), sous le califat de Muawiya (radi ALLAH anhu) (667-680).
La Mosquée de Sidi Ghanem à Mila en Algérie fut construite en 675-676 JC) par le compagnon et général omeyyade Abu Muhajer Dinar al-Makhzoumi (radi ALLAH anhu), sous le califat de Muawiya (radi ALLAH anhu) (667-680). Elle fut construite juste après celle de Kairouan en Tunisie.

Gouvernement Omeyyade de Maslama ibn Mukhallad ibn al-Samit al-Ansari (616- 682) en Egypte  qui nomme Abu al-Muhajer Dinar al-Makhzoumi (674-681) en Ifriqiya :

Mo’âwiya ben Aboû Sofyân confia alors le gouvernement de l’Egypte et de l’Ifrîkiyya à Maslama ben Mokhalled Ançâri, qui nomma en Ifrîkiyya un de ses clients nommé Aboû’l-Mohâdjir.

Celui-ci se rendit dans ce pays, où il procéda sans aucun ménagement à la destitution d’’Ok’ba.

‘Ok’ba se rendit en Syrie pour se plaindre des procédés d’Aboû’ l-Mohâdjir à Mo’âwiya, qui s’excusa et lui promit de lui rendre sa situation ; mais les choses traînèrent en longueur, et ce prince étant venu à mourir, son fils et successeur Yezîd rendit, en 62 (19 sept. 681), à ‘Ok’ba, la situation antérieurement occupée par ce chef, qui rejoignit son poste.

Autre vue sur la mosquée du compagon  Abu al-Muhajer Dinar al-Makhzoumi radi Allah anhu.
Autre vue sur la mosquée du compagnon Abu al-Muhajer Dinar al-Makhzoumi radi Allah anhu, à Mila en Algérie. 

D’après le récit d’El-Wâkidi, ‘Ok’ba ben Nâfi’, devenu gouverneur d’Ifrîkiyya en 46 (12 mars 666), fut le fondateur de K’ayrawân et occupa cette situation jusqu’en 62 (19 sept. 681), où il fut révoqué par Yezîd ben Mo’âwiya et remplacé par Aboû’l-Mohâdjir, client des Ançâr.

STATION DE AIN-MOUHADJER SUR LES HAUTEURS OUEST DE TLEMCEN ENTRE KOSSEILA IBNOU MELZEM ET ABOU MOUHADJER DINAR
La Station d’ain Muhajer sur les hauteurs ouest de Tlemcen  en Algérie ou eu lieu la rencontre entre le berbère Kusaylah et le  compagnon Abu al-Muhajer Dinar al-Mkhazoumi radi Allah anhu en 55 de hégire sois 675 jc. 

Celui-ci emprisonna ‘Ok’ba et le maltraita, ce qui parvint aux oreilles de Yezîd ben Mo’âwiya et fut cause que ce prince écrivit au nouveau gouverneur de rendre ‘Ok’ba à la liberté et de le lui envoyer.

A la suite, de son entrevue avec Yezîd, ‘Ok’ba, réintégré comme gouverneur de l’Ifrîkiyya, fit arrêter et emprisonner Aboû’l-Mohâdjir.

Alors eurent lieu les événements auxquels est attaché le nom de Koseyla, et dont nous parlerons sous l’année 62

 

Traduction française de ibn al-Athir du kitab  «Al-Kamil fi al-Tarikh  »

Abu al-Hasan Ali ‘izz al-Din ibn al-Athir historien arabe sunnite (né en 1160 à Cizre, mort en 1233 à Mossoul). Son œuvre principale est Al-Kamil fi al-Tarikh (La Perfection des histoires. 1231), considérée comme l’un des plus importants livres d’histoire du monde musulman. Il est également l’un des principaux chroniqueurs arabo-musulmans des croisades dont il fut un témoin oculaire, ayant participé à la guerre sainte (djihad) contre la troisième croisade 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s